Destins croisés Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 21 septembre : un portrait de femme sensible et touchant, le film culte de James Cameron, un thriller féministe rageur, un hommage psychédélique à David Bowie, et bien d’autres films à découvrir !
Avatar Quand le cinéma crée des planètes
À l’occasion de la sortie du second volet de la saga Avatar le 14 décembre prochain, le film culte de James Cameron est de retour en salles dès ce mercredi 21 septembre. En hommage à la merveilleuse planète Pandora, on vous propose un classement de nos cinq planètes de cinéma préférées. 
Les Enfants des autres Rencontre avec Rebecca Zlotowski
Après avoir brillé dans Revoir Paris (cf. notre entretien), Virginie Efira illumine à nouveau la rentrée dans le nouveau film de Rebecca Zlotowski (Planetarium, Une fille facile), connue pour la richesse et la sensualité de ses héroïnes. L’occasion rêvée pour s’entretenir avec l’une des esthètes du cinéma d’auteur français.
Don't Worry Darling Une furieuse dystopie féministe
Porté par les stars Harry Styles et Florence Pugh, sous le feu des rumeurs les plus folles depuis sa présentation à Venise, le second film d’Olivia Wilde est aussi un thriller féministe et rageur aux nombreuses références.
Les Secrets de mon père L’horreur et la tendresse
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont elle se fait la sublime dépositaire.
Novembre Dans les coulisses de l’horreur
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière inspirée par les événements du 13 novembre.
David Cronenberg The Shrouds se dévoile
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The Shrouds.
The Bastard Un nouveau rôle pour Mads Mikkelsen
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
Couleurs de l'incendie Clovis Cornillac à la barre
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
Knock at the Cabin Le maître du twist a encore frappé
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Une belle course Line Renaud dans le rétro
Le réalisateur Christian Carion (Joyeux Noël) offre à Line Renaud le rôle de sa vie et sublime son amitié indéfectible avec Dany Boon, le tout dans un mélo qui sonde ces histoires intimes nichées dans les rues parisiennes.
Moonage Daydream Bowie sous toutes les coutures
Quand l’univers musical de David Bowie rencontre les possibilités du cinéma, cela donne un « rockumentaire » d’anthologie en forme d’hommage arty à l’un des plus grands artistes du XXe siècle.
Couleurs de l'incendie
Clovis Cornillac à la barre
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
Il y a 2 jours Coulisses
Novembre
Dans les coulisses de l’horreur
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière ...
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière ...
Il y a 2 jours Coulisses
The Bastard
Un nouveau rôle pour Mads Mikkelsen
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
Il y a 2 jours Coulisses
Les Secrets de mon père
L’horreur et la tendresse
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont...
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont...
Il y a 3 jours Cette semaine
Knock at the Cabin
Le maître du twist a encore frappé
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Il y a 3 jours Coulisses
David Cronenberg
The Shrouds se dévoile
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The ...
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The ...
Il y a 3 jours Coulisses

Viens je t'emmène
La France, territoire politique et cinématographique

Avec Viens je t’emmène, Alain Guiraudie (L’Inconnu du lac) se penche sur le climat politique actuel et en tire une piquante satire. À la veille de l’élection présidentielle, son film résonne avec d’autres pépites qui, courant mars, travailleront divers sujets sociétaux.

Avec Viens je t’emmène, Alain Guiraudie (L’Inconnu du lac) se penche sur le climat politique actuel et en tire une piquante satire. À la veille de l’élection présidentielle, son film résonne avec d’autres pépites qui, courant mars, travailleront divers sujets sociétaux.

Viens je t'emmène - La France, territoire politique et cinématographique

Dans l’hiver grisâtre de Clermont-Ferrand, un attentat islamiste provoque la panique générale. Le même jour, Médéric (Jean-Charles Clichet), un trentenaire solitaire, tombe amoureux d’une prostituée, Isadora (Noémie Lvovsky) et doit composer avec l’irruption d’un jeune musulman sans-abri, Sélim (Iliès Kadri), dans le hall de son immeuble. Le débat fait alors rage entre les résidents.

Après ses fables hédonistes L’Inconnu du lac (2013) ou Rester vertical (2016), Alain Guiraudie s’aventure en ville et prend la température d’une société fracturée, à deux doigts de céder aux peurs les plus primitives.

L’humour à toute épreuve

Médéric est pris en étau, entre l’arrivée de Sélim, son désir pour Isadora et les avances de sa collègue Florence (Doria Tillier), adepte de la novlangue managériale. Le tableau fait froid dans le dos, mais on peut compter sur l’espièglerie du cinéaste, qui se moque de ces dérèglements sociétaux. Entre cauchemars grotesques et cris de jouissance, Guiraudie se plaît à semer la pagaille et invente un territoire aux accents vaudevillesques.

À la veille de l’élection présidentielle, le cinéaste alerte ainsi sur les travers obsessionnels qui guettent une France encore traumatisée par les attentats de 2015. Il affirme aussi à quel point le collectif, lorsqu’il est déconnecté de toute idéologie et qu’il est circonscrit dans une situation d’urgence, est une machine à favoriser les rencontres – même les plus inespérées – comme à élever les consciences politiques.

Politique du cinéma

Ce détour par l’humour est également au programme d’En même temps de Gustave Kervern et Benoît Delépine (en salles le 6 avril). Ils partagent avec Alain Guiraudie un goût pour le grotesque. Dans cette comédie, on suivra le duo improbable composé d’un maire de droite et d’un politicien écologiste, « collés » l’un à l’autre par un groupe de féministes.

Sur fond de problématiques environnementales, ce film signé par les réalisateurs à l’origine de plusieurs comédies politiques (Le Grand soir, I Feel Good, Effacer l’historique…) a de quoi faire, lui aussi, sa petite révolution.

Sur un mode plus dramatique, À plein temps d’Éric Gravel (en salles le 16 mars) aborde les questions de précarité de l’emploi et d’exode forcé en banlieue. Le tout à travers le parcours d’une mère célibataire, campée par Laure Calamy, écartelée entre l’urgence de conserver son emploi et une grève des transports qui la contraint à un emploi du temps intenable.

Après Une femme du monde, où elle incarnait une prostituée pointée du doigt par les institutions et révoltée par ses conditions de travail, l’actrice revient avec un autre projet engagé.

Enfin, le documentaire La Campagne de France de Sylvain Desclous (en salles le 9 mars) donnera à voir les élections municipales depuis un petit village d’Indre-et-Loire, où se disputent trois candidats dont Mathieu, un jeune homme bien décidé à l’emporter.

Le film dresse le portrait d’une France rurale, à mille lieues des politiques nationales, en proie à la désertification mais pas défaitiste pour autant. Autour de Mathieu et de son vieil acolyte se dessine ainsi une étude de caractère poétique et forte en émotions.

Visuels de couverture & illustration : Viens je t’emmène – Noémie Lvovsky | Copyright Les Films du Losange

Viens je t'emmène
En salles le
02 mars 2022