Destins croisés Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 21 septembre : un portrait de femme sensible et touchant, le film culte de James Cameron, un thriller féministe rageur, un hommage psychédélique à David Bowie, et bien d’autres films à découvrir !
Avatar Quand le cinéma crée des planètes
À l’occasion de la sortie du second volet de la saga Avatar le 14 décembre prochain, le film culte de James Cameron est de retour en salles dès ce mercredi 21 septembre. En hommage à la merveilleuse planète Pandora, on vous propose un classement de nos cinq planètes de cinéma préférées. 
Les Enfants des autres Rencontre avec Rebecca Zlotowski
Après avoir brillé dans Revoir Paris (cf. notre entretien), Virginie Efira illumine à nouveau la rentrée dans le nouveau film de Rebecca Zlotowski (Planetarium, Une fille facile), connue pour la richesse et la sensualité de ses héroïnes. L’occasion rêvée pour s’entretenir avec l’une des esthètes du cinéma d’auteur français.
Don't Worry Darling Une furieuse dystopie féministe
Porté par les stars Harry Styles et Florence Pugh, sous le feu des rumeurs les plus folles depuis sa présentation à Venise, le second film d’Olivia Wilde est aussi un thriller féministe et rageur aux nombreuses références.
Les Secrets de mon père L’horreur et la tendresse
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont elle se fait la sublime dépositaire.
Novembre Dans les coulisses de l’horreur
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière inspirée par les événements du 13 novembre.
David Cronenberg The Shrouds se dévoile
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The Shrouds.
The Bastard Un nouveau rôle pour Mads Mikkelsen
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
Couleurs de l'incendie Clovis Cornillac à la barre
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
Knock at the Cabin Le maître du twist a encore frappé
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Une belle course Line Renaud dans le rétro
Le réalisateur Christian Carion (Joyeux Noël) offre à Line Renaud le rôle de sa vie et sublime son amitié indéfectible avec Dany Boon, le tout dans un mélo qui sonde ces histoires intimes nichées dans les rues parisiennes.
Moonage Daydream Bowie sous toutes les coutures
Quand l’univers musical de David Bowie rencontre les possibilités du cinéma, cela donne un « rockumentaire » d’anthologie en forme d’hommage arty à l’un des plus grands artistes du XXe siècle.
Couleurs de l'incendie
Clovis Cornillac à la barre
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
Il y a 2 jours Coulisses
Novembre
Dans les coulisses de l’horreur
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière ...
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière ...
Il y a 2 jours Coulisses
The Bastard
Un nouveau rôle pour Mads Mikkelsen
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
Il y a 2 jours Coulisses
Les Secrets de mon père
L’horreur et la tendresse
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont...
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont...
Il y a 3 jours Cette semaine
Knock at the Cabin
Le maître du twist a encore frappé
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Il y a 3 jours Coulisses
David Cronenberg
The Shrouds se dévoile
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The ...
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The ...
Il y a 3 jours Coulisses

Une belle course
Line Renaud dans le rétro

Le réalisateur Christian Carion (Joyeux Noël) offre à Line Renaud le rôle de sa vie et sublime son amitié indéfectible avec Dany Boon, le tout dans un mélo qui sonde ces histoires intimes nichées dans les rues parisiennes.

Le réalisateur Christian Carion (Joyeux Noël) offre à Line Renaud le rôle de sa vie et sublime son amitié indéfectible avec Dany Boon, le tout dans un mélo qui sonde ces histoires intimes nichées dans les rues parisiennes.

Une belle course - Line Renaud dans le rétro

Madeleine (Line Renaud), 92 ans, appelle un taxi pour rejoindre la maison de retraite où elle est contrainte de finir ses jours. Elle demande alors à Charles (Dany Boon), un chauffeur grincheux et désabusé, de passer par les lieux qui ont compté dans sa vie afin de les revoir une dernière fois. Peu à peu, Charles va se trouver bouleversé par les récits de Madeleine…

On connaissait le génial duo formé par Dany Boon et Line Renaud depuis Bienvenue chez les Ch’tis (2008), retrouvé dix ans plus tard avec La Ch’tite Famille (2018), eux qui se sont liés d’amitié il y a déjà plusieurs décennies, lorsque Dany Boon débutait sa carrière d’humoriste. La grande dame était alors enthousiasmée par ce jeune talent venu tout droit de son Nord natal, elle qui y est née en 1928 avant de conquérir Paris puis les planches de Las Vegas.

Une amitié indéfectible – si ce n’est un amour presque filial – est ainsi née entre ces deux « ch’tis » exilés dans leurs carrières respectives, mais profondément attachés à leurs racines. Il fallait bien qu’on leur dédie un jour un film à la hauteur de cette relation ; c’est à Christian Carion qu’on le doit avec le bouleversant Une belle course, film pour lequel il s’est moins déclaré réalisateur que « spectateur » d’une ineffable complicité, restituée à l’écran comme un voyage testamentaire dans un Paris regorgeant de souvenirs – ceux de Madeleine, mais aussi assurément ceux de Line Renaud.

UN TOUCHANT FILM EN MIROIR

Et quel plus bel hommage à cette figure du tout-Paris que fut (et est encore) Line Renaud ? Christian Carion lui offre un film comme on offre à Madeleine une « dernière course » en taxi, comme un dernier tour de manège depuis le confort d’un siège et d’une vitre de voiture, pour mieux regarder dans le rétroviseur. On l’escorte comme une reine, une fleur presque centenaire à chouchouter, une mémoire vivante à conserver – et à immortaliser, dira-t-on, par le cinéma.

C’est la beauté de ces films en miroir sur le souvenir et la vieillesse : faire se confondre personnage et interprète, fiction et réalité en un même mouvement. Sous les traits de Madeleine, c’est Line Renaud qu’on regarde, impériale ; sous les larmes de mélancolie qu’elle verse sur le pavé, c’est elle. Le mince habitacle du taxi s’ouvre alors en grand, le passé (re)prend vie, s’incarne à l’écran dans des réminiscences tantôt splendides, tantôt sordides. Et nous voilà embarqués comme face aux récits d’un sage assis près de l’arbre, aussi exaltant dans ses récits de vie qu’il affronte sereinement la fin de la sienne.

Visuels de couverture & illustration : Dany Boon, Line Renaud – Une belle course | Copyright 2022 – UNE HIRONDELLE PRODUCTIONS – PATHÉ FILMS – TF1 FILMS PRODUCTION – ARTÉMIS PRODUCTIONS

Une belle course
En salles le
21 septembre 2022