Histoires extraordinaires Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 10 août : un clash en milieu scolaire, le nouvel opus des aventures du pirate Monkey D. Luffy et un curieuse menace extraterrestre…
Sam Mendes Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Chronique d'une liaison passagère Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Nope Un terrifiant western galactique
Le réalisateur afro-américain Jordan Peele (Get Out) fait fort avec ce film de science-fiction inclassable, entre western crépusculaire et invasion extraterrestre. Le film bat actuellement des records d’entrées aux États-Unis, où il s’est hissé à la première place du podium dès son premier week-end en salles.
La Très très grande classe Rencontre avec Melha Bedia
Humoriste au début de carrière prometteur, Melha Bedia a de qui tenir puisqu’elle est la sœur de l’illustre Ramzy. Révélée sur scène puis au cinéma dans des projets personnels (Forte), cette nouvelle figure de la comédie à la française impose son talent dans La Très très grande classe, un film où elle varie les registres avec brio. 
Une bonne dose de rires À la rentrée chez UGC
Après l’été et son florilège de films rafraîchissants, la rentrée cinéma se dessine d’ores et déjà avec des films particulièrement attendus, et dans tous les registres. Pour vous aider à y voir plus clair, voici une sélection de 11 films parmi les plus prometteurs de la rentrée. À vos agendas !
Oscars 2023 Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Trois mille ans à t'attendre Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivité visuelle toujours au rendez-vous.
Tout le monde aime Jeanne Une bande-annonce décalée
La comédie pas comme les autres de Céline Devaux, avec Blanche Gardin et Laurent Lafitte, s’offre une première bande-annonce fantasque. En salles dès le 7 septembre !
Ethan Coen Des nouvelles de son prochain film
Après cinq ans d’absence, Ethan Coen reprend du service derrière la caméra pour son premier long-métrage en solo. Au programme ? Une star de Once Upon a Time in Hollywood au casting, et une intrigue mystérieuse…
Jeanne du Barry Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Le Menu Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redemande !
Trois mille ans à t'attendre
Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Il y a 1 jour Coulisses
Chronique d'une liaison passagère
Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Il y a 1 jour Coulisses
Oscars 2023
Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Il y a 1 jour Toujours à l'affiche
Jeanne du Barry
Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Il y a 2 jours Coulisses
Sam Mendes
Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Il y a 2 jours Coulisses
Le Menu
Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Il y a 2 jours Coulisses

Un été de chefs-d'œuvre
Jeudis culte dans les cinémas UGC

(Re)découvrez quelques-uns des films qui ont marqué l’histoire du cinéma grâce aux séances UGC Culte ! Au programme des séances de juillet : une satire vertigineuse sur les dérives de la téléréalité, un western spaghetti légendaire, une parabole féroce sur la lutte des classes, et un volet mythique de la saga James Bond.

(Re)découvrez quelques-uns des films qui ont marqué l’histoire du cinéma grâce aux séances UGC Culte ! Au programme des séances de juillet : une satire vertigineuse sur les dérives de la téléréalité, un western spaghetti légendaire, une parabole féroce sur la lutte des classes, et un volet mythique de la saga James Bond.

Un été de chefs-d'œuvre - Jeudis culte dans les cinémas UGC

THE TRUMAN SHOW

Pique-nique à Hanging Rock, L’Année de tous les dangers, Le Cercle des poètes disparus… En 1998, le réalisateur australien Peter Weir parfait son étincelante et éclectique carrière avec cette histoire en avance sur son temps, écrite par le futur réalisateur de Bienvenue à Gattaca, Andrew Niccol : celle d’un agent d’assurance, Truman Burbank, qui découvre qu’il est filmé depuis son plus jeune âge, 24 heures sur 24, pour un programme télé ! Une satire avant l’heure des dérives de la téléréalité, une fable effrayante sur les médias. Un film à part, poétique et très touchant. Un énorme succès qui permit à Jim Carrey, alors la plus grande star d’Hollywood, de démontrer son immense talent d’acteur dramatique. Inoubliable et vertigineux.

Jeudi 7 juillet

LE BON, LA BRUTE ET LE TRUAND

Musique d’anthologie signée Ennio Morricone, visages coupés au couteau de Clint (le bon), Lee Van Cleef (la brute), et Eli Wallach (le truand), duel à trois… Peut-être le meilleur western de Sergio Leone – le portrait bourré d’ironie d’une Amérique cupide et hors-la-loi – deux ans avant qu’il ne règle son compte, avec Il était une fois dans l’Ouest, au western spaghetti. Le Bon, la Brute et le Truand marquait la troisième et dernière collaboration entre Sergio Leone et Clint Eastwood, poncho et cigarillo à l’appui, après Pour une poignée de dollars et Pour quelques dollars de plus. C’est cette « trilogie du dollar » qui transforma Clint Eastwood, « l’homme sans nom », en cow-boy mythique du cinéma, un personnage stoïque et taciturne, plus cool que cool. Légendaire et incontournable.

Jeudi 14 juillet

PARASITE

Quand des pauvres squattent chez des riches où… squattent déjà d’autres pauvres ! Un triomphe international, une moisson de récompenses (une Palme d’Or, quatre Oscars majeurs et le César du meilleur film étranger, autant de grandes premières pour un cinéaste et un film coréens dans l’histoire !). Mené de main de maître par Bong Joon-ho, le réalisateur (entre autres) du fabuleux Memories of Murder qui y pousse le mélange des genres jusqu’à l’excellence, une parabole contemporaine sur la lutte des classes, qui nous entraîne de surprise en surprise, aussi vénéneuse que jubilatoire, aussi féroce que drôle. Irrésistible en un mot – même quand on l’a déjà vue et qu’on sait tout ce qui arrive, tellement elle est bien écrite et mise en scène.

Jeudi 21 juillet

GOLDFINGER

Pour les puristes, ce troisième James Bond de la saga est aussi le meilleur. Il sort en 1964, deux ans seulement après la sortie du premier, James Bond contre Dr. No, qui fit d’un acteur écossais – Sean Connery – un sex-symbol mondial. Et après Terence Young, au tour de Guy Hamilton de mettre génialement en scène le héros de Ian Fleming. Le thème musical de John Barry, avec la voix grave de Shirley Bassey sur le générique, l’Austin Martin, une James Bond girl nommée Pussy Galore, une femme lingot… Un James Bond en or, qui n’empêcha pas l’immense Sean Connery de tourner juste avant Pas de printemps pour Marnie avec Alfred Hitchcock. Le cinéma comme on l’aime, mythique et éternel.

Jeudi 28 juillet

Pour découvrir la programmation des séances UGC Culte du dimanche, c’est par ici !

Visuel de couverture : Clint Eastwood – Le Bon, la brute et le truand | Copyright D.R. / Woo-sik Choi – Parasite | Copyright Koch Films / Jim Carrey – The Truman Show | Copyright Ciné Sorbonne / Texte de Jean-Pierre Lavoignat