Destins croisés Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 21 septembre : un portrait de femme sensible et touchant, le film culte de James Cameron, un thriller féministe rageur, un hommage psychédélique à David Bowie, et bien d’autres films à découvrir !
Avatar Quand le cinéma crée des planètes
À l’occasion de la sortie du second volet de la saga Avatar le 14 décembre prochain, le film culte de James Cameron est de retour en salles dès ce mercredi 21 septembre. En hommage à la merveilleuse planète Pandora, on vous propose un classement de nos cinq planètes de cinéma préférées. 
Les Enfants des autres Rencontre avec Rebecca Zlotowski
Après avoir brillé dans Revoir Paris (cf. notre entretien), Virginie Efira illumine à nouveau la rentrée dans le nouveau film de Rebecca Zlotowski (Planetarium, Une fille facile), connue pour la richesse et la sensualité de ses héroïnes. L’occasion rêvée pour s’entretenir avec l’une des esthètes du cinéma d’auteur français.
Don't Worry Darling Une furieuse dystopie féministe
Porté par les stars Harry Styles et Florence Pugh, sous le feu des rumeurs les plus folles depuis sa présentation à Venise, le second film d’Olivia Wilde est aussi un thriller féministe et rageur aux nombreuses références.
Les Secrets de mon père L’horreur et la tendresse
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont elle se fait la sublime dépositaire.
Novembre Dans les coulisses de l’horreur
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière inspirée par les événements du 13 novembre.
David Cronenberg The Shrouds se dévoile
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The Shrouds.
The Bastard Un nouveau rôle pour Mads Mikkelsen
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
Couleurs de l'incendie Clovis Cornillac à la barre
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
Knock at the Cabin Le maître du twist a encore frappé
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Une belle course Line Renaud dans le rétro
Le réalisateur Christian Carion (Joyeux Noël) offre à Line Renaud le rôle de sa vie et sublime son amitié indéfectible avec Dany Boon, le tout dans un mélo qui sonde ces histoires intimes nichées dans les rues parisiennes.
Moonage Daydream Bowie sous toutes les coutures
Quand l’univers musical de David Bowie rencontre les possibilités du cinéma, cela donne un « rockumentaire » d’anthologie en forme d’hommage arty à l’un des plus grands artistes du XXe siècle.
Couleurs de l'incendie
Clovis Cornillac à la barre
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
L’acteur/réalisateur est aux commandes de cette nouvelle adaptation de l’œuvre du romancier Pierre Lemaître portée par Léa Drucker.
Il y a 2 jours Coulisses
Novembre
Dans les coulisses de l’horreur
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière ...
Le nouveau long-métrage de Cédric Jimenez, en salles le 5 octobre, réunit Jean Dujardin, Sandrine Kiberlain, Anaïs Demoustier et Jérémie Renier dans une intrigue policière ...
Il y a 2 jours Coulisses
The Bastard
Un nouveau rôle pour Mads Mikkelsen
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
L’interprète de Gellert Grindelwald sera prochainement à l’affiche de ce film historique danois réalisé par Nikolaj Arcel (La Tour Sombre).
Il y a 2 jours Coulisses
Les Secrets de mon père
L’horreur et la tendresse
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont...
Ce film d’animation sur les années qui ont succédé à la Shoah permet à sa réalisatrice Véra Belmont (Survivre avec les loups), âgée de 90 ans, de raconter une histoire dont...
Il y a 3 jours Cette semaine
Knock at the Cabin
Le maître du twist a encore frappé
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Jonathan Groff (Matrix Resurrections) et Ben Aldridge (Fleabag) sont aux prises d’une inquiétante communauté dans le trailer du prochain film de M. Night Shyamalan.
Il y a 3 jours Coulisses
David Cronenberg
The Shrouds se dévoile
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The ...
Après Les Crimes du Futur, qui marquait son retour après près d’une décennie d’absence, le réalisateur canadien dirigera deux grands noms du cinéma français dans The ...
Il y a 3 jours Coulisses

The Whale
Vu à la Mostra

L’audacieux Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, Black Swan) revient au cinéma avec un projet aussi modeste que faramineux, soit un huis clos mélodramatique centré sur les derniers jours d’un homme atteint d’obésité morbide.

L’audacieux Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, Black Swan) revient au cinéma avec un projet aussi modeste que faramineux, soit un huis clos mélodramatique centré sur les derniers jours d’un homme atteint d’obésité morbide.

The Whale - Vu à la Mostra

Charlie (Brendan Fraser), professeur reclus souffrant d’obésité, tente de renouer avec sa fille adolescente pour se voir offrir une ultime chance de rédemption…

The Whale – La Baleine. Ce titre mystérieux sied parfaitement au cinéma de Darren Aronofsky, réputé pour sa démesure jusqu’au grotesque ; on en a vu le paroxysme dans Mother! (2017), échec critique et public qui aura bien failli coûter sa carrière au cinéaste. Cinq ans plus tard, le voici logiquement renaître de ses cendres avec un conte rédempteur sur fond de monstruosité physique ; le même genre que celui de The Wrestler, alors centré sur le retour d’un vieux boxeur campé par un Mickey Rourke déchu, qui lui a valu un Lion d’or à Venise en 2008. Le même scénario serait-il envisageable en 2022 ?

The Whale a pourtant quelque chose de moins aimable. On y filme la dégénérescence du corps ; d’un corps trop gros pour vivre, englouti par la dépression, laissé à l’abandon (par le système de santé états-unien) après qu’il a abandonné sa propre fille lorsqu’elle avait 8 ans. Un corps si gros qu’il est incapable de se déplacer ni d’exprimer trop d’émotions, et le film de se restreindre ainsi à un salon et quelques visites de convalescence ; peu étonnant, dans ce contexte, d’apprendre que The Whale est à l’origine une pièce de théâtre.

ÉPOUSTOUFLANT BRENDAN FRASER

Qui dit théâtre dit grotesque, et cette forme baroque permet à Aronofsky de revenir à la monstruosité qu’il affectionne : celle d’un corps spectaculaire dans sa difformité, version déréglée (et effrayante) des fameuses « transformations » hollywoodiennes destinées à s’attirer un Prix d’interprétation aux Oscars. Le cinéaste reprend ainsi cette tradition au pied de la lettre ; au point d’ériger un corps malade, un corps si tabou et pourtant si inséparable de la culture américaine, en héros de cinéma.

Le choix de son interprète Brendan Fraser n’est d’ailleurs pas un hasard, lui qui a souffert des exigences physiques imposées sur les tournages au point d’en tomber malade et de voir sa carrière dégringoler. Paradoxalement, Aronofsky offre à la star de La Momie (1999) une résurrection qui devrait lui assurer une nomination aux Oscars. Si tel est le cas, on ne boudera pas notre plaisir tant il y est extraordinaire.

Visuel de couverture : Brendan Fraser – The Whale | Copyright A24 Films

En salles le
22 février 2023