Histoires extraordinaires Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 10 août : un clash en milieu scolaire, le nouvel opus des aventures du pirate Monkey D. Luffy et un curieuse menace extraterrestre…
Sam Mendes Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Chronique d'une liaison passagère Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Nope Un terrifiant western galactique
Le réalisateur afro-américain Jordan Peele (Get Out) fait fort avec ce film de science-fiction inclassable, entre western crépusculaire et invasion extraterrestre. Le film bat actuellement des records d’entrées aux États-Unis, où il s’est hissé à la première place du podium dès son premier week-end en salles.
La Très très grande classe Rencontre avec Melha Bedia
Humoriste au début de carrière prometteur, Melha Bedia a de qui tenir puisqu’elle est la sœur de l’illustre Ramzy. Révélée sur scène puis au cinéma dans des projets personnels (Forte), cette nouvelle figure de la comédie à la française impose son talent dans La Très très grande classe, un film où elle varie les registres avec brio. 
Une bonne dose de rires À la rentrée chez UGC
Après l’été et son florilège de films rafraîchissants, la rentrée cinéma se dessine d’ores et déjà avec des films particulièrement attendus, et dans tous les registres. Pour vous aider à y voir plus clair, voici une sélection de 11 films parmi les plus prometteurs de la rentrée. À vos agendas !
Oscars 2023 Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Trois mille ans à t'attendre Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivité visuelle toujours au rendez-vous.
Tout le monde aime Jeanne Une bande-annonce décalée
La comédie pas comme les autres de Céline Devaux, avec Blanche Gardin et Laurent Lafitte, s’offre une première bande-annonce fantasque. En salles dès le 7 septembre !
Ethan Coen Des nouvelles de son prochain film
Après cinq ans d’absence, Ethan Coen reprend du service derrière la caméra pour son premier long-métrage en solo. Au programme ? Une star de Once Upon a Time in Hollywood au casting, et une intrigue mystérieuse…
Jeanne du Barry Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Le Menu Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redemande !
Trois mille ans à t'attendre
Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Il y a 1 jour Coulisses
Chronique d'une liaison passagère
Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Il y a 1 jour Coulisses
Oscars 2023
Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Il y a 1 jour Toujours à l'affiche
Jeanne du Barry
Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Il y a 2 jours Coulisses
Sam Mendes
Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Il y a 2 jours Coulisses
Le Menu
Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Il y a 2 jours Coulisses

Sundown
Requiem à Acapulco

Le sulfureux réalisateur mexicain Michel Franco (Después de Lucía) s’entoure des géniaux Tim Roth et Charlotte Gainsbourg dans un thriller atmosphérique sur les plages d’Acapulco, une ville où la mort s’immisce jusque dans l’eau turquoise et les hôtels de luxe.

Le sulfureux réalisateur mexicain Michel Franco (Después de Lucía) s’entoure des géniaux Tim Roth et Charlotte Gainsbourg dans un thriller atmosphérique sur les plages d’Acapulco, une ville où la mort s’immisce jusque dans l’eau turquoise et les hôtels de luxe.

Sundown - Requiem à Acapulco

Une riche famille anglaise, les Bennett, passe de luxueuses vacances à Acapulco… jusqu’à ce que l’annonce d’un décès les force à rentrer d’urgence à Londres. Mais au moment d’embarquer, Neil (Tim Roth) affirme qu’il a oublié son passeport dans sa chambre d’hôtel, laissant ainsi partir sa sœur (Charlotte Gainsbourg) et ses neveux seuls. En rentrant de l’aéroport, Neil est bien décidé à prolonger ses vacances…

Cinéaste mexicain aux faux airs de Michael Haneke (Funny Games, Amour), Michel Franco poursuit une œuvre radicale qui n’hésite pas à maltraiter ses personnages ni à explorer la nature humaine dans ce qu’elle a de plus obscur. Venu au cinéma de son Mexique natal, un pays historiquement rongé par la violence des cartels, la corruption des institutions et les fortes inégalités, sans parler d’un important passé colonial, Michel Franco injecte logiquement à ses films une critique sociétale ; et notamment un sabordage des mœurs bourgeoises.

On en retrouve la trace dans Sundown, centré sur une famille de l’oligarchie anglaise à la tête d’une immense industrie porcine. Parfaitement synthétique, le film fait souvent l’économie des mots au profit de l’évocation : très pictural, il croque en à peine quelques scènes la suffisance de ses personnages, la chaleur accablante qui pèse sur les crânes, mais aussi l’atmosphère inquiète d’une ville où les riches se barricadent dans des hôtels perchés sur les hauteurs.

TIM ROTH EN ÉTAT DE GRÂCE

Sundown repose aussi beaucoup sur les épaules de Tim Roth, qui témoigne ici d’un flegme et d’une mélancolie rarissimes ; délesté du poids de la richesse, le voilà qui fait son chemin de croix sur la plage publique du centre-ville, une bière à la main. Transformant son héros solitaire en figure christique, Franco touche à une féerie surréaliste et confère au récit une portée métaphysique. On le voit dans la récurrence visuelle d’un halo solaire éblouissant, qui vient étourdir les esprits et touche celui de Neil comme le ferait une apparition divine.

Peu à peu, le film construit ainsi son propre langage, son propre fonctionnement interne, et ce sans jamais se départir du mystère originel : pourquoi Neil prend-t-il la décision de ne pas rentrer chez lui ? On n’en saura que peu à ce sujet, car le fond de Sundown n’est pas là ; il s’agit surtout pour le héros (et le cinéaste) de prendre le pouls d’une ville et de son contexte mortifère, à l’avant-poste des tensions Nord-Sud à l’échelle mondiale. Puis d’en saisir la poésie apocalyptique, comme un jardin d’Eden voué à un inéluctable pourrissement…

Visuels de couverture & illustration : Tim Roth, Charlotte Gainsbourg – Sundown | Copyright Ad Vitam

Sundown
En salles le
27 juillet 2022