Histoires extraordinaires Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 10 août : un clash en milieu scolaire, le nouvel opus des aventures du pirate Monkey D. Luffy et un curieuse menace extraterrestre…
Sam Mendes Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Chronique d'une liaison passagère Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Nope Un terrifiant western galactique
Le réalisateur afro-américain Jordan Peele (Get Out) fait fort avec ce film de science-fiction inclassable, entre western crépusculaire et invasion extraterrestre. Le film bat actuellement des records d’entrées aux États-Unis, où il s’est hissé à la première place du podium dès son premier week-end en salles.
La Très très grande classe Rencontre avec Melha Bedia
Humoriste au début de carrière prometteur, Melha Bedia a de qui tenir puisqu’elle est la sœur de l’illustre Ramzy. Révélée sur scène puis au cinéma dans des projets personnels (Forte), cette nouvelle figure de la comédie à la française impose son talent dans La Très très grande classe, un film où elle varie les registres avec brio. 
Une bonne dose de rires À la rentrée chez UGC
Après l’été et son florilège de films rafraîchissants, la rentrée cinéma se dessine d’ores et déjà avec des films particulièrement attendus, et dans tous les registres. Pour vous aider à y voir plus clair, voici une sélection de 11 films parmi les plus prometteurs de la rentrée. À vos agendas !
Oscars 2023 Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Trois mille ans à t'attendre Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivité visuelle toujours au rendez-vous.
Tout le monde aime Jeanne Une bande-annonce décalée
La comédie pas comme les autres de Céline Devaux, avec Blanche Gardin et Laurent Lafitte, s’offre une première bande-annonce fantasque. En salles dès le 7 septembre !
Ethan Coen Des nouvelles de son prochain film
Après cinq ans d’absence, Ethan Coen reprend du service derrière la caméra pour son premier long-métrage en solo. Au programme ? Une star de Once Upon a Time in Hollywood au casting, et une intrigue mystérieuse…
Jeanne du Barry Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Le Menu Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redemande !
Trois mille ans à t'attendre
Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Il y a 1 jour Coulisses
Chronique d'une liaison passagère
Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Il y a 1 jour Coulisses
Oscars 2023
Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Il y a 1 jour Toujours à l'affiche
Jeanne du Barry
Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Il y a 2 jours Coulisses
Sam Mendes
Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Il y a 2 jours Coulisses
Le Menu
Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Il y a 2 jours Coulisses

NO WAY HOME
Spider-Man dans sa meilleure toile

Pour le troisième volet de la saga incarnée par Tom Holland, les studios Marvel mettent les petits plats dans les grands et déploient un récit aux enjeux littéralement cosmiques.

Pour le troisième volet de la saga incarnée par Tom Holland, les studios Marvel mettent les petits plats dans les grands et déploient un récit aux enjeux littéralement cosmiques.

NO WAY HOME - Spider-Man dans sa meilleure toile - ILLIMITÉ

Après que le « super-vilain » Mystério a révélé l’identité de Spider-Man, à savoir qu’il n’est autre que Peter Parker, ce dernier subit une célébrité forcée et devient un phénomène de foire aux yeux de la population. Afin de rendre celle-ci amnésique et de pouvoir reprendre son destin en main, le jeune homme fait appel au Doctor Strange et à ses sortilèges. Mais les choses ne se passent pas comme prévu et, par inadvertance, le magicien ouvre une faille spatio-temporelle de laquelle surgissent des méchants que le superhéros a combattus autrefois…

Cette « faille » ouverte sur l’inconnu a un nom : elle s’appelle le Multivers, et c’est ce qui fait de No Way Home un film-événement pour la franchise tout entière. Une fois les barrières abolies entre les mondes, plus de retour en arrière possible. Spider-Man se trouve rapidement encerclé par d’illustres adversaires issus des précédentes adaptations du comics, à commencer par le Bouffon vert et le Dr. Octopus. On se réjouit de revoir quelques visages familiers téléportés dans le Marvel Cinematic Universe avec une belle ingéniosité scénaristique.

Un feu d’artifice mémorable

No Way Home renoue d’abord avec ce qui fait le sel des superproductions, à savoir des scènes d’action musclées dans des décors spectaculaires (notamment sur un échafaudage géant qui enserre la statue de la Liberté, une habituée des films-catastrophe), et pousse les curseurs par l’entremise de sa galerie de méchants. Entre les éclairs d’Électro, les tempêtes de l’Homme-sable et les bombes du Bouffon vert, les combats déchaînent matières et éléments avec un réel plaisir enfantin. Plaisir allant jusqu’à contaminer le récit entier, qui n’hésite pas à fusionner les fictions dans un grand feu de joie. C’est toute la beauté de cet opus qui, paradoxalement, parvient à s’affranchir de l’héritage des Spider-Man en les « remixant » sur un autre tempo. Tel un petit miracle, et après déjà sept longs métrages centrés sur l’un des superhéros préférés du public, No Way Home peut ainsi se lire comme un réenchantement de ses aventures sur un mode plus ludique.

À noter qu’un prochain film de la saga Marvel, intitulé Doctor Strange in the Multiverse of Madness, approfondira le potentiel encore mystérieux des déformations spatio-temporelles expérimentées dans No Way Home.

NO WAY HOME
En salles le
15 décembre 2021