Chassé-croisé des sorties Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 27 juillet : la version boule de poils de la Justice League, une retraite au soleil pour Tim Roth, une chronique familiale italienne et une enquête coup de poing sur la réalité du camp d’Auschwitz.
La très très grande classe La rentrée des clashs
Melha Bedia et Audrey Fleurot se retrouvent dans la nouvelle comédie de Frédéric Quiring (Ma Reum, sales gosses). Une fantaisie estivale qui vous donnera (presque) envie de retourner à l’école !
Krypto et les super-animaux 3 raisons de les adopter
Mercredi sort en salle Krypto & les Super-Animaux, un film d’animation énergique et attachant, qui fait de nos animaux de compagnie… des super-héros ! Avis aux inconditionnels de l’univers DC et aux fans de boules de poils, voilà un film qui a du chien !
Sundown Requiem à Acapulco
Le sulfureux réalisateur mexicain Michel Franco (Después de Lucía) s’entoure des géniaux Tim Roth et Charlotte Gainsbourg dans un thriller atmosphérique sur les plages d’Acapulco, une ville où la mort s’immisce jusque dans l’eau turquoise et les hôtels de luxe.
Les Enfants des autres Une bande-annonce attachante
Le cinquième long-métrage de la réalisatrice Rebecca Zlotowski, en salles le 21 septembre, se dévoile dans une bande-annonce où règne en maître la grâce naturelle de Virginie Efira.
Marcel ! Un poème italien
Révélée en 2001 dans La Chambre du Fils de Nanni Moretti, l’actrice et désormais réalisatrice Jasmine Trinca signe une chronique familiale portée par l’incontournable Alba Rohrwacher, autour de l’étrange trio formé par une mère artiste, sa fille… et leur chien.
Les quatre fantastiques Un acteur de The Office au casting ?
John Krasinski (Sans un bruit) pourrait bien intégrer le casting du reboot de la franchise culte, et ainsi devenir le nouveau Reed Richards, aka Mr Fantastic.
Rodéo Une bande-annonce brûlante
Le premier long-métrage de la réalisatrice Lola Quivoron, en salles le 7 septembre, se dévoile dans une bande-annonce qui met à l’honneur l’odeur du caoutchouc sur l’asphalte.
Ben Affleck Batman, le retour
L’acteur américain, dernièrement à l’affiche du Dernier Duel (2021) de Ridley Scott, va renfiler le costume de Batman pour Aquaman and the Last Kingdom de James Wan.
Roschdy Zem Derrière la caméra
Trois ans après Persona non grata, l’acteur/réalisateur est de retour avec un sixième long-métrage, Les Miens, dans lequel il donne la réplique à Maïwenn (ADN) et Sami Bouajila (Un fils).
Oppenheimer Un teaser événement
Attendu pour l’été 2023, le film-événement de Christopher Nolan se dévoile dans un premier teaser aussi court qu’explosif.
The Whale La première image est tombée
Chez Darren Aronofsky (Mother !), la star de la cultissime trilogie La Momie (1999-2008), Brendan Fraser, incarne un homme souffrant d’obésité morbide désireux de retrouver sa fille.
Donjons & Dragons Une bande-annonce épique
La seconde adaptation au cinéma du jeu de rôle mythique, créé en 1970 par Gary Gygax et Dave Arneson, s’offre une première bande-annonce qui devrait ravir les fans de la première heure.
Bullet Train Combats à grande vitesse
Le mois d’août démarre sur les chapeaux de roue avec la sortie de Bullet Train, un film d’action nerveux et déjanté, qui prend place à bord du train le plus rapide du monde… En voiture !
Avengers : The Kang Dynasty Des nouvelles du MCU
La dernière édition du San Diego Comic Con a été l’occasion pour Marvel de dévoiler ses plans concernant le futur du Marvel Cinematic Universe. Dites au revoir à la phase 4, et bienvenue aux phases 5 et 6 !
Black Panther : Wakanda Forever Une bande-annonce rugissante
Annoncé depuis la sortie du premier volet en 2018, et maintes fois repoussé à la suite du décès soudain du regretté Chadwick Boseman puis de la pandémie de Covid-19, Black Panther : Wakanda Forever se dévoile dans une première bande-annonce.
La Très très grande classe
Rencontre avec Melha Bedia
Humoriste au début de carrière prometteur, Melha Bedia a de qui tenir puisqu’elle est la sœur de l’illustre Ramzy. Révélée sur scène puis au cinéma dans des projets personn...
Humoriste au début de carrière prometteur, Melha Bedia a de qui tenir puisqu’elle est la sœur de l’illustre Ramzy. Révélée sur scène puis au cinéma dans des projets personn...
Il y a 1 heure Coulisses
En août chez UGC
5 films à voir entre amis
Qui a dit qu’été ne rimait pas avec cinéma ? Que vous reveniez de la plage ou d’une après-midi en ville entre amis, il est encore possible de se rafraîchir dans les salles ...
Qui a dit qu’été ne rimait pas avec cinéma ? Que vous reveniez de la plage ou d’une après-midi en ville entre amis, il est encore possible de se rafraîchir dans les salles ...
Il y a 2 jours Coulisses
Vesper Chronicles
Une aventure futuriste
En salles le 17 août prochain, Vesper Chronicles fait d’une adolescente avec un talent particulier pour la modification génétique, un symbole d’espoir pour une humanité con...
En salles le 17 août prochain, Vesper Chronicles fait d’une adolescente avec un talent particulier pour la modification génétique, un symbole d’espoir pour une humanité con...
Il y a 3 jours Coulisses
Été éclectique
Dimanches culte chez UGC
Le dimanche chez UGC, c’est soirée culte ! Au programme de la sélection d’août : l’un des meilleurs films de la saga Batman, les tribulations d’une héroïne so british, une ...
Le dimanche chez UGC, c’est soirée culte ! Au programme de la sélection d’août : l’un des meilleurs films de la saga Batman, les tribulations d’une héroïne so british, une ...
Il y a 4 jours Coulisses
À la rentrée chez UGC
Du drame en pagaille
Après l’été et son florilège de films rafraîchissants, la rentrée cinéma se dessine d’ores et déjà avec des films particulièrement attendus. Le cinéma français s’impose à n...
Après l’été et son florilège de films rafraîchissants, la rentrée cinéma se dessine d’ores et déjà avec des films particulièrement attendus. Le cinéma français s’impose à n...
Il y a 4 jours Coulisses
Août en famille
Les films à ne pas louper
Pour partager un moment d’émerveillement estival en famille, rien de tel qu’une salle obscure et un grand écran ! Voici une sélection de quelques pépites à ne pas manquer e...
Pour partager un moment d’émerveillement estival en famille, rien de tel qu’une salle obscure et un grand écran ! Voici une sélection de quelques pépites à ne pas manquer e...
Il y a 5 jours Coulisses

MATRIX RESURRECTIONS
Un flamboyant come-back

Presque vingt ans après la trilogie originelle, Lana Wachowski fait replonger ses personnages cultes dans la Matrice et orchestre une « fausse suite » génialement atypique.  

Presque vingt ans après la trilogie originelle, Lana Wachowski fait replonger ses personnages cultes dans la Matrice et orchestre une « fausse suite » génialement atypique.  

MATRIX RESURRECTIONS - Un flamboyant come-back - ILLIMITÉ

« Back to the Matrix » comme le dit d’emblée l’agent Smith, ici campé par Jonathan Groff : dans une réalité parallèle, Thomas Anderson alias Neo (incarné par un Keanu Reeves broussailleux) mène une vie monotone et solitaire, hanté par des visions qu’il peine à distinguer de ses rêves. Le jour où celles-ci s’intensifient et où des personnages étrangement familiers lui rendent visite, il comprend qu’il n’a d’autre choix que de prendre à nouveau la pilule rouge et de s’aventurer hors de la Matrice…

Après Reloaded et Revolutions, le terme de « résurrection » convient à merveille au quatrième opus de la saga de science-fiction la plus inspirante des années 2000. Il fallait du courage et une bonne dose de folie pour oser revenir à un univers aussi complexe. Lana Wachowski (seule aux commandes, sa sœur ayant souhaité se retirer de l’industrie) accomplit cette tâche haut la main et s’illustre même avec un tour de force : réaliser un film unique, qui n’est ni une suite ni un redémarrage. À l’inverse, ce Matrix est à considérer comme un hommage purement émotionnel à la saga elle-même, à l’univers et aux personnages qu’elle a générés. Un parti pris qui nécessite une mise en abyme, ce dont la cinéaste fait rapidement un motif central : Resurrections s’appuie tout entier sur des effets de mimétisme (appuyés par l’intégration directe d’images tournées il y a vingt ans), qui constituent cette fois-ci le véritable « vertige » du film.

Un couple iconique

On retrouve ainsi notre Neo amnésique mais pas tout à fait étranger à la Matrice puisqu’il est d’abord… le développeur du jeu vidéo Matrix, ironiquement réduit à l’état de concept marketing dans sa réalité artificielle. Quant à Trinity, toujours (re)incarnée par l’inimitable Carrie-Anne Moss, c’est une mère de famille anonyme, bien loin de la pourfendeuse indocile que l’on connaît. Lorsque ces deux-là se croisent, ils se connaissent sans se connaître. Impossible de repartir à zéro : les réminiscences de leur passif commun subsistent mais, pour transformer les rêves en souvenirs, il va leur falloir accepter une nouvelle fois la cruelle vérité. Si le déluge cataclysmique d’effets spéciaux (dont le fameux bullet time) et de scènes d’action rondement menées a de quoi épater, c’est un aspect plus « méta » du film qui finit par l’emporter : ce besoin viscéral, pour la réalisatrice, de raviver une flamme (qu’elle soit sentimentale, ludique ou politique) éteinte il y a des années. Lana Wachowski renoue avec ses personnages quitte à les arracher aux profondeurs de la fiction, sur fond de vrombissement de moteur ou de prise de kung-fu bien placée.

MATRIX RESURRECTIONS
En salles le
22 décembre 2021