Un noël à la bonne franquette
Spielberg au cœur de la rue
Ari Folman, passeur de mémoire
Amour sur fond d’espionnage
Impériale Françoise Fabian
Elle est libre, Laure
James Norton, un père d’exception
Une épopée typiquement américaine

Découvrez notre sélection de films Labels UGC

UGC Family
UGC Family
Label Spectateurs UGC
Label Spectateurs UGC
UGC M
UGC M
Découverte UGC
UGC Culte
UGC Culte
UGC Docs
UGC Docs
UGC Memories
UGC Memories
Retrouvez tous les films à l’affiche !
WEST SIDE STORY
Spielberg au cœur de la rue
OÙ EST ANNE FRANK !
Ari Folman, passeur de mémoire
LES TUCHE 4
Un noël à la bonne franquette
UN ENDROIT COMME UN AUTRE
James Norton, un père d’exception
LES AMANTS SACRIFIÉS
Amour sur fond d’espionnage
ROSE
Impériale Françoise Fabian
UNE FEMME DU MONDE
Elle est libre, Laure
ANTONIN PERETJATKO
nous raconte sa pièce rapportée
BEN ATTAL ET SUZANNE JOUANNET
Interview vérité autour des « choses humaines »
UGC DOCS
Des réalités aux antipodes
LA PIÈCE RAPPORTÉE
Interview déjantée avec Anaïs Demoustier et William Lebghil
ROCKY
Une épopée typiquement américaine
MADRES PARALELAS
Un monde sans homme
LA MÉTHODE WILLIAMS
Jeu, set et match
LA PIÈCE RAPPORTÉE
Farce et attrape
S.O.S. FANTÔMES : L’HÉRITAGE
Chasse aux spectres rétro
LES CHOSES HUMAINES
La bonne parole
LE DIABLE N’EXISTE PAS
Un iranien en colère
LA FIÈVRE DE PETROV
Russie sous psychotropes
CLIFFORD
Un Noël qui a du chien
ANIMAL
Rencontre avec Cyril Dion
SUPRÊMES
De la bombe, bébé
L’ÉVÉNEMENT
Audrey Diwan décrypte son film choc
DE SON VIVANT
Magistral Magimel
L'ÉVÉNEMENT
Le corps à coeur
Encanto
Enchantement colombien
FRIDA VIVA LA VIDA
Une parole intime
RESIDENT EVIL
Aux origines du mal
HOUSE OF GUCCI
Son univers impitoyable
SUPRÊMES
Interview du fougueux duo d’acteurs
ORANGES SANGUINES
Rencontre avec la révélation Lilith Grasmug
AMANTS
Passion sulfureuse
ON EST FAIT POUR S’ENTENDRE
Une rom com qui détonne
ANIMAL
Rencontrez Cyril Dion
HAUTE COUTURE
Entretien inédit avec Nathalie Baye et Lyna Khoudri
ALINE
Plus Céline que nature
TRE PIANI
Du Moretti à tous les étages
Compartiment N°6
Un train d’avance
LAST NIGHT IN SOHO
Edgar Wright enflamme le Londres rétro
Les Éternels
Marvel intime
The French Dispatch
Fascinant labyrinthe narratif
Illusions perdues
Benjamin Voisin nous raconte le tournage
Venom 2
Un Marvel tout feu tout flamme
ANIMAL
L’engagement renouvelé de Cyril Dion
À voir en famille
ce week-end
L'évènement
L’immanquable récit sur l’avortement
Le Dernier Duel
ou la féminité conquérante par Ridley Scott
Valérie Lemercier
Dans la peau de Céline
EIFFEL
Le vertigineux biopic de l’automne
MOURIR PEUT ATTENDRE
Mission accomplie
LITTLE MISS SUNSHINE
UGC Culte
DANIEL CRAIG
Déjà nostalgique de 007
ILLUSIONS PERDUES
Pourquoi on attend impatiemment le film
MOURIR PEUT ATTENDRE
5 raisons qui font de ce James Bond un événement
BIGGER THAN US
Les grands esprits se rencontrent
DUNE
Les sables émouvants
BOITE NOIRE
Le son qui met la pression

Bientôt sur vos écrans ! Et si vous les découvriez dès maintenant ?

TENDRE ET SAIGNANT
Mise en appétit
LOUIS GARREL
dirige déjà son prochain film
MATRIX RESURRECTIONS
Les préventes sont en ligne
SPIDER-MAN : NO WAY HOME
Les préventes sont ouvertes
LES TROIS MOUSQUETAIRES
Le casting cinq étoiles dévoilé
REDA KATEB ET LYNA KHOUDRI
Dans l’oeil de Rachid Bouchareb
JURASSIC WORLD
Le film-somme de la saga ?
HELEN MIRREN
tourne avec Camille Cottin
BELFAST
L’Irlande rêvée de Kenneth Branagh
ELVIS
Premières images du biopic
NIGHTMARE ALLEY
Un cauchemar très attendu
GRETA GERWIG
modernise Blanche-Neige
ALERTE ROUGE
Un Pixar au poil
L’ARME FATALE 5
Mel Gibson derrière la caméra
355
Les cinq femme-tastiques
Tournage ibère
Pour Wes Anderson
Les films de la semaine
Tour d’horizon
HARRY POTTER
Bientôt de retour ?
UGC Memories
Séance nostalgie
Grande et Erivo
ensorcellent Wicked
Spider-Man
Ultime toile ?
OPPENHEIMER
Casting de folie pour le prochain Nolan
MORBIUS
Terrifiantes images du vampire de Marvel
LES FILMS DE LA SEMAINE
Nos coups de coeur
MOONFALL
Bande-annonce apocalyptique
Viggo Mortensen
au garde-à-vous ?
Laure Calamy
dans les cyclades
Une grande dame
chez Sam Mendes
Ana de Armas
dans un spin-off de John Wick
Michelle Williams et Jude Law
dans un thriller sanguinaire
Buzz l'éclair
La bande-annonce interstellaire
BILL MURRAY
dans le prochain Ant-Man
Lyna Khoudri
retrouve la réalisatrice de Papicha
Les films de la semaine
Tour d’horizon
MAD MAX
Anya Taylor-Joy dans la peau de Furiosa
Babylon
Clap de fin pour le nouveau Damien Chazelle
Uncharted
Première bande-annonce
Sandrine Kiberlain & Vincent Lacoste
dans une comédie d’espionnage
M. Night Shyamalan
présidera la prochaine Berlinale
Pierre Niney
chez Michel Gondry
Sandrine Kiberlain
présente son premier film
The Batman
Premières images époustouflantes
Élan d’amour
pour Bouli Lanners
Justine Triet
Énigmatique come-back
John Wick 4
Keanu Reeves en tournage à Paris
Le Consentement
Jean-Paul Rouve sur la corde raide
Cary Fukunaga
à l’assaut du Napoléon de Kubrick
Florian Zeller
Clap de fin pour « The Son »
OSCARS 2022
Titane représentera la France
Timothée Chalamet
1ère photo en Willy Wonka
UGC Docs
6 films pour un autre regard
OSCARS 2022
Les 3 films français présélectionnés
Quand les réalisatrices
crèvent l’écran
MARINA FOÏS
En tournage chez Rodrigo Sorogoyen
PREMIÈRE FICTION
Réalisée dans l’espace
GLADIATOR 2
Ridley Scott en pleine écriture
Les films les plus attendus
À retrouver très bientôt
À découvrir en famille
10 films à ne pas manquer
TENDRE ET SAIGNANT
Mise en appétit
LOUIS GARREL
dirige déjà son prochain film
MATRIX RESURRECTIONS
Les préventes sont en ligne
SPIDER-MAN : NO WAY HOME
Les préventes sont ouvertes
LES TROIS MOUSQUETAIRES
Le casting cinq étoiles dévoilé
REDA KATEB ET LYNA KHOUDRI
Dans l’oeil de Rachid Bouchareb
JURASSIC WORLD
Le film-somme de la saga ?
HELEN MIRREN
tourne avec Camille Cottin
BELFAST
L’Irlande rêvée de Kenneth Branagh
ELVIS
Premières images du biopic
NIGHTMARE ALLEY
Un cauchemar très attendu
GRETA GERWIG
modernise Blanche-Neige
ALERTE ROUGE
Un Pixar au poil
L’ARME FATALE 5
Mel Gibson derrière la caméra
355
Les cinq femme-tastiques
Tournage ibère
Pour Wes Anderson
Les films de la semaine
Tour d’horizon
HARRY POTTER
Bientôt de retour ?
UGC Memories
Séance nostalgie
Grande et Erivo
ensorcellent Wicked
Spider-Man
Ultime toile ?
OPPENHEIMER
Casting de folie pour le prochain Nolan
MORBIUS
Terrifiantes images du vampire de Marvel
LES FILMS DE LA SEMAINE
Nos coups de coeur
MOONFALL
Bande-annonce apocalyptique
Viggo Mortensen
au garde-à-vous ?
Laure Calamy
dans les cyclades
Une grande dame
chez Sam Mendes
Ana de Armas
dans un spin-off de John Wick
Michelle Williams et Jude Law
dans un thriller sanguinaire
Buzz l'éclair
La bande-annonce interstellaire
BILL MURRAY
dans le prochain Ant-Man
Lyna Khoudri
retrouve la réalisatrice de Papicha
Les films de la semaine
Tour d’horizon
MAD MAX
Anya Taylor-Joy dans la peau de Furiosa
Babylon
Clap de fin pour le nouveau Damien Chazelle
Uncharted
Première bande-annonce
Sandrine Kiberlain & Vincent Lacoste
dans une comédie d’espionnage
M. Night Shyamalan
présidera la prochaine Berlinale
Pierre Niney
chez Michel Gondry
Sandrine Kiberlain
présente son premier film
The Batman
Premières images époustouflantes
Élan d’amour
pour Bouli Lanners
Justine Triet
Énigmatique come-back
John Wick 4
Keanu Reeves en tournage à Paris
Le Consentement
Jean-Paul Rouve sur la corde raide
Cary Fukunaga
à l’assaut du Napoléon de Kubrick
Florian Zeller
Clap de fin pour « The Son »
OSCARS 2022
Titane représentera la France
Timothée Chalamet
1ère photo en Willy Wonka
UGC Docs
6 films pour un autre regard
OSCARS 2022
Les 3 films français présélectionnés
Quand les réalisatrices
crèvent l’écran
MARINA FOÏS
En tournage chez Rodrigo Sorogoyen
PREMIÈRE FICTION
Réalisée dans l’espace
GLADIATOR 2
Ridley Scott en pleine écriture
Les films les plus attendus
À retrouver très bientôt
À découvrir en famille
10 films à ne pas manquer
TENDRE ET SAIGNANT
Mise en appétit
LOUIS GARREL
dirige déjà son prochain film
MATRIX RESURRECTIONS
Les préventes sont en ligne
SPIDER-MAN : NO WAY HOME
Les préventes sont ouvertes
LES TROIS MOUSQUETAIRES
Le casting cinq étoiles dévoilé
REDA KATEB ET LYNA KHOUDRI
Dans l’oeil de Rachid Bouchareb
JURASSIC WORLD
Le film-somme de la saga ?
HELEN MIRREN
tourne avec Camille Cottin
BELFAST
L’Irlande rêvée de Kenneth Branagh
ELVIS
Premières images du biopic
NIGHTMARE ALLEY
Un cauchemar très attendu
GRETA GERWIG
modernise Blanche-Neige
ALERTE ROUGE
Un Pixar au poil
L’ARME FATALE 5
Mel Gibson derrière la caméra
355
Les cinq femme-tastiques
Tournage ibère
Pour Wes Anderson
Les films de la semaine
Tour d’horizon
HARRY POTTER
Bientôt de retour ?
UGC Memories
Séance nostalgie
Grande et Erivo
ensorcellent Wicked
Spider-Man
Ultime toile ?
OPPENHEIMER
Casting de folie pour le prochain Nolan
MORBIUS
Terrifiantes images du vampire de Marvel
LES FILMS DE LA SEMAINE
Nos coups de coeur
MOONFALL
Bande-annonce apocalyptique
Viggo Mortensen
au garde-à-vous ?
Laure Calamy
dans les cyclades
Une grande dame
chez Sam Mendes
Ana de Armas
dans un spin-off de John Wick
Michelle Williams et Jude Law
dans un thriller sanguinaire
Buzz l'éclair
La bande-annonce interstellaire
BILL MURRAY
dans le prochain Ant-Man
Lyna Khoudri
retrouve la réalisatrice de Papicha
Les films de la semaine
Tour d’horizon
MAD MAX
Anya Taylor-Joy dans la peau de Furiosa
Babylon
Clap de fin pour le nouveau Damien Chazelle
Uncharted
Première bande-annonce
Sandrine Kiberlain & Vincent Lacoste
dans une comédie d’espionnage
M. Night Shyamalan
présidera la prochaine Berlinale
Pierre Niney
chez Michel Gondry
Sandrine Kiberlain
présente son premier film
The Batman
Premières images époustouflantes
Élan d’amour
pour Bouli Lanners
Justine Triet
Énigmatique come-back
John Wick 4
Keanu Reeves en tournage à Paris
Le Consentement
Jean-Paul Rouve sur la corde raide
Cary Fukunaga
à l’assaut du Napoléon de Kubrick
Florian Zeller
Clap de fin pour « The Son »
OSCARS 2022
Titane représentera la France
Timothée Chalamet
1ère photo en Willy Wonka
UGC Docs
6 films pour un autre regard
OSCARS 2022
Les 3 films français présélectionnés
Quand les réalisatrices
crèvent l’écran
MARINA FOÏS
En tournage chez Rodrigo Sorogoyen
PREMIÈRE FICTION
Réalisée dans l’espace
GLADIATOR 2
Ridley Scott en pleine écriture
Les films les plus attendus
À retrouver très bientôt
À découvrir en famille
10 films à ne pas manquer
TENDRE ET SAIGNANT
Mise en appétit
LOUIS GARREL
dirige déjà son prochain film
MATRIX RESURRECTIONS
Les préventes sont en ligne
SPIDER-MAN : NO WAY HOME
Les préventes sont ouvertes
LES TROIS MOUSQUETAIRES
Le casting cinq étoiles dévoilé
REDA KATEB ET LYNA KHOUDRI
Dans l’oeil de Rachid Bouchareb
JURASSIC WORLD
Le film-somme de la saga ?
HELEN MIRREN
tourne avec Camille Cottin
BELFAST
L’Irlande rêvée de Kenneth Branagh
ELVIS
Premières images du biopic
NIGHTMARE ALLEY
Un cauchemar très attendu
GRETA GERWIG
modernise Blanche-Neige
ALERTE ROUGE
Un Pixar au poil
L’ARME FATALE 5
Mel Gibson derrière la caméra
355
Les cinq femme-tastiques
Tournage ibère
Pour Wes Anderson
Les films de la semaine
Tour d’horizon
HARRY POTTER
Bientôt de retour ?
UGC Memories
Séance nostalgie
Grande et Erivo
ensorcellent Wicked
Spider-Man
Ultime toile ?
OPPENHEIMER
Casting de folie pour le prochain Nolan
MORBIUS
Terrifiantes images du vampire de Marvel
LES FILMS DE LA SEMAINE
Nos coups de coeur
MOONFALL
Bande-annonce apocalyptique
Viggo Mortensen
au garde-à-vous ?
Laure Calamy
dans les cyclades
Une grande dame
chez Sam Mendes
Ana de Armas
dans un spin-off de John Wick
Michelle Williams et Jude Law
dans un thriller sanguinaire
Buzz l'éclair
La bande-annonce interstellaire
BILL MURRAY
dans le prochain Ant-Man
Lyna Khoudri
retrouve la réalisatrice de Papicha
Les films de la semaine
Tour d’horizon
MAD MAX
Anya Taylor-Joy dans la peau de Furiosa
Babylon
Clap de fin pour le nouveau Damien Chazelle
Uncharted
Première bande-annonce
Sandrine Kiberlain & Vincent Lacoste
dans une comédie d’espionnage
M. Night Shyamalan
présidera la prochaine Berlinale
Pierre Niney
chez Michel Gondry
Sandrine Kiberlain
présente son premier film
The Batman
Premières images époustouflantes
Élan d’amour
pour Bouli Lanners
Justine Triet
Énigmatique come-back
John Wick 4
Keanu Reeves en tournage à Paris
Le Consentement
Jean-Paul Rouve sur la corde raide
Cary Fukunaga
à l’assaut du Napoléon de Kubrick
Florian Zeller
Clap de fin pour « The Son »
OSCARS 2022
Titane représentera la France
Timothée Chalamet
1ère photo en Willy Wonka
UGC Docs
6 films pour un autre regard
OSCARS 2022
Les 3 films français présélectionnés
Quand les réalisatrices
crèvent l’écran
MARINA FOÏS
En tournage chez Rodrigo Sorogoyen
PREMIÈRE FICTION
Réalisée dans l’espace
GLADIATOR 2
Ridley Scott en pleine écriture
Les films les plus attendus
À retrouver très bientôt
À découvrir en famille
10 films à ne pas manquer
WEST SIDE STORY
Spielberg au cœur de la rue
À travers cette réadaptation de la légendaire comédie musicale, qui avait déjà eu les honneurs d’un long métrage en 1961, le cinéaste américain prouve une nouvelle fois qu’...
À travers cette réadaptation de la légendaire comédie musicale, qui avait déjà eu les honneurs d’un long métrage en 1961, le cinéaste américain prouve une nouvelle fois qu’...
Il y a 1 jour Cette semaine
OÙ EST ANNE FRANK !
Ari Folman, passeur de mémoire
Le maître de l’animation signe un film poignant qui revient sur l’écriture du Journal d’Anne Frank et son héritage contemporain.
Le maître de l’animation signe un film poignant qui revient sur l’écriture du Journal d’Anne Frank et son héritage contemporain.
Il y a 1 jour Cette semaine
LES TUCHE 4
Un noël à la bonne franquette
La famille la plus excentrique du cinéma français revient dans les salles, à l’occasion d’un conte de Noël qui sent bon la friture.
La famille la plus excentrique du cinéma français revient dans les salles, à l’occasion d’un conte de Noël qui sent bon la friture.
Il y a 1 jour Cette semaine
UN ENDROIT COMME UN AUTRE
James Norton, un père d’exception
Uberto Pasolini (Une belle fin) magnifie les liens inaliénables qui unissent un père mourant à son enfant dans un mélo de haute volée, présenté à Venise en septembre dernier.
Uberto Pasolini (Une belle fin) magnifie les liens inaliénables qui unissent un père mourant à son enfant dans un mélo de haute volée, présenté à Venise en septembre dernier.
Il y a 1 jour Cette semaine
LES AMANTS SACRIFIÉS
Amour sur fond d’espionnage
Le Japonais Kiyoshi Kurosawa (Shokusaï, Vers l’autre rive) signe un mélo historique de haut vol centré sur la dérive d’un couple pendant la Seconde Guerre mondiale.
Le Japonais Kiyoshi Kurosawa (Shokusaï, Vers l’autre rive) signe un mélo historique de haut vol centré sur la dérive d’un couple pendant la Seconde Guerre mondiale.
Il y a 1 jour Cette semaine
ROSE
Impériale Françoise Fabian
Aurélie Saada, moitié du groupe Brigitte, révèle ses talents de réalisatrice avec ce film touchant sur une septuagénaire en pleine réinvention d’elle-même.
Aurélie Saada, moitié du groupe Brigitte, révèle ses talents de réalisatrice avec ce film touchant sur une septuagénaire en pleine réinvention d’elle-même.
Il y a 1 jour Cette semaine
UNE FEMME DU MONDE
Elle est libre, Laure
Pour son premier long métrage, Cécile Ducrocq fait appel à celle qu’elle avait dirigée il y a sept ans dans La Contre-allée, un court explorant déjà le monde de la prostitu...
Pour son premier long métrage, Cécile Ducrocq fait appel à celle qu’elle avait dirigée il y a sept ans dans La Contre-allée, un court explorant déjà le monde de la prostitu...
Il y a 1 jour Cette semaine
TENDRE ET SAIGNANT
Mise en appétit
Arnaud Ducret et Géraldine Pailhas enfilent leur tablier de boucher pour Tendre et saignant, une comédie romantique et culinaire prochainement dans les salles.
Arnaud Ducret et Géraldine Pailhas enfilent leur tablier de boucher pour Tendre et saignant, une comédie romantique et culinaire prochainement dans les salles.
Il y a 1 jour À venir

LES MAGNÉTIQUES
Rencontre avec Vincent Maël Cardona

C’est l’une des belles surprises du mois : un premier film mené d’une main de maître qui nous replonge au cœur d’une génération 80 éprise de rock et de liberté. Rencontre avec son réalisateur passionné, qui s’est livré sur sa vision de l’époque.

Découverte UGC
Rencontre avec Vincent Maël Cardona

Ambitieux et profondément singulier, Les Magnétiques fait d’une petite ville de province française le théâtre d’un affrontement tragique entre deux jeunes frères, Philippe et Jérôme, férus de radio libre et d’expérimentations sonores. À l’aube d’une nouvelle ère marquée par l’élection de François Mitterrand, le départ de Philippe pour le service militaire va le faire grandir tout en creusant définitivement l’écart avec le reste de sa famille…

La France des années 1980 que vous dépeignez dans le film a quelque chose de très authentique. Quel lien entretenez-vous avec cette génération ?

Vincent Maël Cardona : C’est vrai que le film, de loin, peut ressembler à une évocation de ce que j’aurais moi-même pu vivre. Or, pas du tout car je suis né en 1980, donc autant vous dire que je n’ai pas connu cette période. J’observe que la génération actuelle peut parfois ressentir une forme de nostalgie à l’égard d’un monde qu’elle n’a pas connu ; une émotion particulière est en jeu. En tant que cinéaste, elle m’intéresse beaucoup. Personnellement, j’appartiens à une génération dite de « l’entre-deux » car je me situe entre ceux qui ont vingt ans aujourd’hui et ceux qui avaient vingt ans en 1980, soit mes personnages. On a une jambe dans le monde analogique et une autre dans le numérique, ce qui provoque un vrai sentiment d’écartèlement…

Vous filmez une jeunesse prise dans un paradoxe, entre l’ouverture à une forme de liberté et une réalité sociale pleine de désillusions. En quoi cela fait-il écho aux nouvelles générations ?

La jeunesse de l’époque a effectivement ressenti cette ouverture à mille possibles et, en même temps, elle a toujours peiné à y croire. Elle a eu du mal à s’inscrire dans une sorte de futur bienveillant. Les Magnétiques parle d’une certaine jeunesse : celle qui écoutait une scène underground relativement confidentielle, diffusée sur les radios libres. C’est la face B des années 1980, si je puis dire, mais j’ai l’impression que ce rapport au monde s’est renforcé chez les nouvelles générations. Le « No Future » de ceux qui ont vingt ans aujourd’hui me semble plus fort que celui des années 1980 : notre quotidien est carrément ponctué par la question de la lutte contre l’extinction de notre espèce ! Plus de gens se sentent concernés, comme si ce qui était relégué à l’avant-garde à l’époque s’était démocratisé. Dans les festivals, Les Magnétiques repart souvent avec un prix des lycéens. Cela signifie que l’état d’esprit du film parle à la jeunesse actuelle, ce qui n’est pas anodin.

« J’ai voulu filmer une jeunesse rurale intemporelle »

Timothée Robart porte Les Magnétiques avec une grâce extraordinaire. Qu’est-ce qui vous a séduit chez lui ?

Mon directeur de casting a eu l’idée de Timothée, puis c’est devenu une évidence puisqu’il a lui-même un rapport au son très prononcé. Il se dit avant tout perchman puisqu’il a une formation d’ingénieur du son, ce qui était très précieux pour moi. En tant qu’individu, il fait partie de ces rares personnes qui dégagent une puissante cinégénie : on ne se lasse pas de le regarder, même lorsqu’il effectue les gestes les plus anodins. Cela tient à ce qu’il est, à son intelligence, à son charme, à son corps polymorphe… C’est un très grand acteur.

Il y a peu de films pour lesquels on puisse dire qu’ils sont « sonores », or Les Magnétiques est de ceux-là. Qu’est-ce qui vous fascine dans le son au cinéma ?

J’avais clairement l’ambition de mettre avant la puissance sonore propre à cette période. Une espèce d’effervescence, d’inventivité au niveau musical. La quasi-totalité des courants de la musique actuelle se sont cristallisés à l’avant-garde de cette époque ; c’est notamment lié à l’arrivée des synthétiseurs et donc à l’électronisation de la musique. Le beat, une notion fondamentale pour la musique contemporaine, s’est inventé à ce moment-là. Dès le départ, il avait la dimension mélancolique qu’on lui connaît, ce que je trouve stupéfiant. C’est pour cette raison que bon nombre de musiques de l’époque n’ont rien perdu de leur pertinence et, étant donné que le film a été pensé comme une passerelle entre hier et aujourd’hui, il était évident que la musique jouerait un rôle central.

Le son permet à vos personnages de dire ce qu’ils ressentent, souvent de façon littérale puisqu’ils enregistrent des messages sur cassette ou se servent de la musique pour s’avouer leurs sentiments.

On a beaucoup utilisé les objets liés à la musique, qui sont pour la plupart en voie de disparition aujourd’hui. La cassette est l’un des personnages principaux du film, précisément car elle représente l’époque où le son existait de manière organique. Aujourd’hui, on s’envoie des fichiers dématérialisés ; on a perdu quelque chose en cours de route. Non pas qu’il faille revenir à la cassette, mais il me semble important de veiller à ne pas se couper trop radicalement d’un rapport physique au monde. L’époque était donc pour moi l’occasion de filmer la matérialité sonore. De la même façon, la technologie a permis l’évaporation d’une distance qui existait auparavant ; lorsque Philippe, le héros, découvre un message vocal de Marianne [la fiancée de son frère qu’il aime en secret, ndlr] sur la cassette qu’elle lui a laissée avant qu’il parte effectuer son service militaire, c’est soudain très précieux. C’était une manière très simple, presque bricolée, de sublimer ce moment inouï où l’on prend conscience que nos sentiments vis-à-vis de quelqu’un sont réciproques.

De la même façon, le film est narré en voix off. Vous qui parlez de mélancolie, c’était le procédé de mise en scène rêvé pour retranscrire ce sentiment ?

La voix off est pensée comme une déclaration d’amour à plusieurs échelles. Au premier degré, c’est d’abord une déclaration de Philippe pour son frère décédé Jérôme. Philippe lui raconte cette histoire comme il la raconte au spectateur. Dans le même temps, la voix off remet en scène ma conception toute personnelle de ce qu’est la radio : une sorte de signal de détresse. « Mayday », qui est inspiré du français « M’aider », c’est ça : on parle dans un micro sans savoir si on sera écouté, comme lorsqu’on parle à nos morts. Cela m’évoquait aussi la réalité d’un premier film, d’un point de vue plus poétique. On prend la parole mais, pareillement, on ne sait pas si quelqu’un nous recevra…

De la même façon, le film est narré en voix off. Vous qui parlez de mélancolie, c’était le procédé de mise en scène rêvé pour retranscrire ce sentiment ?

La voix off est pensée comme une déclaration d’amour à plusieurs échelles. Au premier degré, c’est d’abord une déclaration de Philippe pour son frère décédé Jérôme. Philippe lui raconte cette histoire comme il la raconte au spectateur. Dans le même temps, la voix off remet en scène ma conception toute personnelle de ce qu’est la radio : une sorte de signal de détresse. « Mayday », qui est inspiré du français « M’aider », c’est ça : on parle dans un micro sans savoir si on sera écouté, comme lorsqu’on parle à nos morts. Cela m’évoquait aussi la réalité d’un premier film, d’un point de vue plus poétique. On prend la parole mais, pareillement, on ne sait pas si quelqu’un nous recevra…

Le service militaire est l’un des grands axes narratifs du film. Qu’est-ce qui a suscité en vous le désir de filmer ce passage obligé inscrit dans une autre époque ?

En premier lieu les photos de famille, que je trouve extrêmement émouvantes. Ce sont des motifs, des images, avec cette répétition de l’uniforme et du jogging bleu… Puis cette institution étrange où, d’un coup, une classe de jeunes garçons à peine sortis de l’enfance et issus de tous les milieux sociaux se retrouvaient à jouer au soldat. Il y a quelque chose de l’épreuve initiatique du rituel, à la fois très dure en ce qu’elle arrachait ces hommes à leur quotidien et exaltante en ce qu’elle provoquait des rencontres improbables sur fond de camaraderie. On est dans le romanesque ; c’était souvent le temps de l’aventure, du premier grand voyage en train… Pour toutes ces raisons, j’ai ardemment désiré faire figurer le service militaire dans le film, d’autant plus que peu de films ont traité ce rite qui a pourtant marqué notre société au fer rouge.

La province rétro que vous filmez a quelque chose de très « spielbergien », cinéaste qui a profondément marqué la génération 80…

Dans mon traitement esthétique, j’ai tenté de trouver un équilibre entre le naturalisme à la Maurice Pialat et une forme de sublimation. Celle-ci provient peut-être d’un cinéma plus américain mais, personnellement, je l’hérite davantage d’un Michael Cimino que d’un Steven Spielberg. Ce qui est certain, c’est que la province nous façonne tous. En un sens, je pense qu’on ne s’extrait jamais du sentiment d’être provincial puisqu’on a tous l’impression de ne pas être tout à fait à la bonne place. La province, en tant qu’elle est à la fois un poids et une grâce, est pour moi un matériau profondément affectif. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai refusé de faire un film sur un groupe de musique ou sur une radio célèbre de l’époque. Non, j’ai voulu filmer une jeunesse rurale intemporelle.

En salles le 17 novembre 2021