Voyages, voyages À l’affiche cette semaine chez UGC
C’est déjà l’été, les vacances approchent et le cinéma l’a bien compris ! Au programme des sorties de la semaine du 29 juin : un voyage délirant en compagnie de Jérôme Commandeur, un road-trip au Cap Ferret, une virée en bateau avec Alban Ivanov et Audrey Pirault, et bien d’autres surprises…
Irréductible Rencontre avec Jérôme Commandeur
Humoriste au long cours et acteur impertinent, Jérôme Commandeur signe son premier long métrage en solo après Ma famille t’adore déjà ! en 2016, une savoureuse satire de l’administration française récompensée au dernier Festival de l’Alpe d’Huez. L’occasion idéale pour en discuter avec l’acteur-réalisateur, jamais à court de gags.
La Traversée Une drôle de croisière
Alban Ivanov et Lucien Jean-Baptiste embarquent pour une folle traversée avec des adolescents en difficulté. Au programme : des boules de nerfs au tempérament de feu, des engueulades mémorables mais aussi des fous rires et des rencontres gravées à jamais.
En roue libre Marina Foïs et Benjamin Voisin sur la banquette
Rencontre au sommet avec deux acteurs phares du cinéma français, rois de l’absurde dans le premier long métrage de Didier Barcelo. Dans ce road movie décoiffant, ils campent deux inadaptés sociaux qui vont se sauver mutuellement d’une routine mortelle.
Decision to leave Les femmes fatales au cinéma
Mercredi sort en salle Decision to Leave, dernier cru du cinéaste coréen Park Chan-wook. Après l’intrigue retorse et sensuelle de Mademoiselle (2016), le réalisateur s’intéresse ici à la relation ambiguë qui se noue entre un inspecteur de police et la principale suspecte d’une affaire de meurtre. L’occasion de revenir sur cinq films qui célèbrent et mythifient la figure de la femme fatale au cinéma.
Krypto et les super-animaux Une bande-annonce qui a du chien
Le pendant animal de la ligue de super-héros DC se dévoile dans une bande-annonce amusante et pleine de rebondissements.
Madame Web Le casting s’agrandit
Le prochain projet commun de Marvel et Sony, porté entre autres par Dakota Johnson (The Lost Daughter) et Tahar Rahim (Don Juan), compte désormais parmi ses rangs une star de la série d’anthologie American Horror Story.
Les Minions 2 : Il était une fois Gru Retour vers le passé
Ce deuxième volet de la saga consacrée aux adorables créatures révélées dans Moi, Moche et Méchant (2010) revient sur la genèse du super-méchant Gru.
Léa Seydoux À l’affiche d’un blockbuster
Après son rôle de James Bond girl dans la saga portée par Daniel Craig, l’actrice, davantage coutumière du cinéma d’auteur, rejoint le casting de Dune : Partie 2 de Denis Villeneuve.
The Fabelmans Spielberg fait son autofiction
Après la grandiose adaptation de West Side Story (2021), le réalisateur américain bifurque vers un cinéma plus intimiste inspiré de sa propre enfance, marquée par le divorce de ses parents.
Alex Lutz De retour derrière la caméra
L’acteur – réalisateur donnera la réplique à Karin Viard dans ce troisième long-métrage intitulé Une Nuit.
Elvis Baz Luhrmann électrise le King
Qui d’autre que le réalisateur de Moulin Rouge ! et The Great Gatsby pour porter à l’écran la vie du Dieu du rock’n’roll ? Baz Luhrmann raconte Elvis avec brio et flamboyance.
En roue libre
Marina Foïs et Benjamin Voisin sur la banquette
Rencontre au sommet avec deux acteurs phares du cinéma français, rois de l’absurde dans le premier long métrage de Didier Barcelo. Dans ce road movie décoiffant, ils campen...
Rencontre au sommet avec deux acteurs phares du cinéma français, rois de l’absurde dans le premier long métrage de Didier Barcelo. Dans ce road movie décoiffant, ils campen...
Il y a 2 heures Cette semaine
Alex Lutz
De retour derrière la caméra
L’acteur – réalisateur donnera la réplique à Karin Viard dans ce troisième long-métrage intitulé Une Nuit.
L’acteur – réalisateur donnera la réplique à Karin Viard dans ce troisième long-métrage intitulé Une Nuit.
Il y a 3 heures Coulisses
La Traversée
Une drôle de croisière
Alban Ivanov et Lucien Jean-Baptiste embarquent pour une folle traversée avec des adolescents en difficulté. Au programme : des boules de nerfs au tempérament de feu, des e...
Alban Ivanov et Lucien Jean-Baptiste embarquent pour une folle traversée avec des adolescents en difficulté. Au programme : des boules de nerfs au tempérament de feu, des e...
Il y a 20 heures Cette semaine
Voyages, voyages
À l’affiche cette semaine chez UGC
C’est déjà l’été, les vacances approchent et le cinéma l’a bien compris ! Au programme des sorties de la semaine du 29 juin : un voyage délirant en compagnie de Jérôme Comm...
C’est déjà l’été, les vacances approchent et le cinéma l’a bien compris ! Au programme des sorties de la semaine du 29 juin : un voyage délirant en compagnie de Jérôme Comm...
Il y a 22 heures Cette semaine
Madame Web
Le casting s’agrandit
Le prochain projet commun de Marvel et Sony, porté entre autres par Dakota Johnson (The Lost Daughter) et Tahar Rahim (Don Juan), compte désormais parmi ses rangs une star ...
Le prochain projet commun de Marvel et Sony, porté entre autres par Dakota Johnson (The Lost Daughter) et Tahar Rahim (Don Juan), compte désormais parmi ses rangs une star ...
Il y a 1 jour Coulisses
Irréductible
Rencontre avec Jérôme Commandeur
Humoriste au long cours et acteur impertinent, Jérôme Commandeur signe son premier long métrage en solo après Ma famille t’adore déjà ! en 2016, une savoureuse satire de l’...
Humoriste au long cours et acteur impertinent, Jérôme Commandeur signe son premier long métrage en solo après Ma famille t’adore déjà ! en 2016, une savoureuse satire de l’...
Il y a 1 jour Cette semaine

Les films anglophones
Les plus attendus au 1er semestre 2022

Si l’année cinéma se termine actuellement sur le grand retour de Matrix et la bonne surprise The King’s Man, 2022 promet d’ores et déjà un festival de pépites venues des États-Unis ou du Royaume-Uni.

Si l’année cinéma se termine actuellement sur le grand retour de Matrix et la bonne surprise The King’s Man, 2022 promet d’ores et déjà un festival de pépites venues des États-Unis ou du Royaume-Uni.

Les films anglophones - Les plus attendus au 1er semestre 2022 - ILLIMITÉ

Entre superproductions aux petits oignons et flamboyant cinéma d’auteur – quand ce ne sont pas les deux à la fois –, voici une sélection concoctée avec soin des films internationaux à ne pas manquer dans la première partie de l’année :

LICORICE PIZZA de Paul Thomas Anderson (5 janvier)

Le réalisateur de There Will Be Blood (2007) réexplore le Los Angeles 70’s des héritiers de la génération hippie avec Cooper Hoffman, fils du défunt Philip Seymour Hoffman, et Alana Haim, intrépide musicienne du groupe folk HAIM. Le couple s’abandonne à une errance déjantée et nostalgique parmi les fantômes de la ville… Compte tenu du grand talent de Paul Thomas Anderson (Magnolia), on s’attend déjà à un classique instantané.

NIGHTMARE ALLEY de Guillermo Del Toro (19 janvier)

Le nouveau cauchemar du cinéaste mexicain, acclamé en 2017 pour La Forme de l’eau, projette une foule d’acteurs prestigieux (Bradley Cooper, Cate Blanchett, Rooney Mara, Willem Dafoe…) au cœur d’une foire des années 30. Dans une atmosphère de film noir tirée au cordeau, un bonimenteur et une redoutable psychiatre s’adonnent à un jeu de manipulation… Les somptueuses premières images du film laissent espérer un chef-d’œuvre.

MORBIUS de Daniel Espinosa (26 janvier)

Marvel consacre un film au Dr. Morbius, grand ennemi de Spider-Man. En menant des expériences pour guérir d’une maladie du sang, il entre en contact avec une nuée de chauves-souris et se transforme en vampire à taille humaine… Incarné par le transformiste Jared Leto (Requiem for a Dream), ce super-vilain devrait ajouter une bonne dose de frissons aux habituelles scènes d’action.

MOONFALL de Roland Emmerich (9 février)

Le père de la saga Independence Day (1996-2016) revient avec une autre prophétie : la Lune se rapproche dangereusement de la Terre et menace d’anéantir toute vie terrestre. Afin d’y remédier, une ex-astronaute (Halle Berry) forme un improbable duo avec un ancien collègue (Patrick Wilson) et un complotiste (K.C. Houseman)… Très contemporain, ce film tire une fiction haletante des thèses les plus loufoques sur la conquête spatiale.

UNCHARTED de Ruben Fleischer (16 février)

Les fans l’attendent depuis dix ans : l’adaptation des jeux vidéo « Uncharted » mettra en scène Tom Holland, l’interprète de Spider-Man, dans la peau du héros Nathan Drake. Entre Indiana Jones et James Bond, le film illustrera une chasse au trésor menée par Drake et son mentor – campé par Mark Wahlberg. Ils exploreront contrées exotiques et lieux labyrinthiques, le tout dans une ambiance purement romanesque.

THE BATMAN de Matt Reeves (2 mars)

Centré sur Bruce Wayne, alias Batman, dans ses jeunes années, The Batman est un nouvel essai d’adaptation déconnecté du multivers DC Comics. Aussi sombre que les opus culte réalisés par Christopher Nolan, le film de Matt Reeves (La Planète des singes) opposera une épatante maturité artistique à son superhéros, le tout épaulé par un casting prometteur avec Robert Pattinson et Zoë Kravitz.

BELFAST de Kenneth Brannagh (2 mars)

Acteur-réalisateur star du cinéma britannique, Kenneth Brannagh se remémore les souvenirs d’une enfance passée en pleins troubles nord-irlandais, qui opposèrent catholiques et protestants. Dans un noir et blanc stylisé, ce film joyeusement insurrectionnel avec Jamie Dornan (Cinquante nuances de Grey) s’annonce comme un hommage vibrant à l’Irlande.

DOWNTON ABBEY II, UNE NOUVELLE ÈRE de Simon Curtis (16 mars)

Après avoir prolongé la série culte avec un film, ses créateurs ont imaginé un second opus aux couleurs de la Riviera. On y apprend que Lady Violet – campée par l’éternelle Maggie Smith – a hérité d’une villa sur la Côte d’Azur ; l’occasion d’un voyage en famille en forme de quête mémorielle. Immanquable pour tout amateur de cette saga documentée sur les mœurs de l’aristocratie britannique.

LES ANIMAUX FANTASTIQUES 3 : LES SECRETS DE DUMBLEDORE de David Yates (13 avril)

Dérivée de l’univers d’Harry Potter et coscénarisée par J. K. Rowling elle-même, la franchise revient avec un opus centré sur le jeune Dumbledore. Incarné par Jude Law, ce dernier confie au sorcier Dragonneau la mission d’affronter les agents du mage noir Grindelwald – désormais campé par Mads Mikkelsen. On a hâte de retrouver la saga, qui pose un autre regard sur un monde que l’on pensait connaître par cœur.

DOCTOR STRANGE IN THE MULTIVERSE OF MADNESS de Sam Raimi (4 mai)

La mystérieuse faille ouverte par le Dr Strange dans No Way Home n’est autre que le « multivers », un concept qui permet l’interconnexion des différents univers Marvel… et qui réserve son lot de surprises. Logiquement, ce film centré sur le magicien (et réalisé par le père de la première trilogie Spider-Man) promet d’en éclaircir le potentiel, occasionnant un changement d’échelle au sein de la franchise.

JURASSIC WORLD : LE MONDE D’APRÈS de Colin Trevorrow (8 juin)

Les premières minutes du troisième opus de la franchise, inspirée des films culte de Spielberg dans les années 90, sont déjà disponibles. Les dinosaures y sont empreints d’un réalisme documentaire quand les images promettent de rendre hommage aux terrifiantes séquences du film originel… Ses personnages iconiques (interprétés par Sam Neill, Jeff Goldblum et Laura Dern) font même leur (ré)apparition !

ELVIS de Baz Luhrmann (22 juin)

Renommé pour ses comédies musicales baroques (Moulin Rouge, Roméo+Juliette), le réalisateur australien s’attaque à une légende du rock. Centré sur la relation houleuse qu’Elvis Presley a entretenu avec le Colonel Tom Parker, son manager, ce biopic se dévoile au gré de premières images qui suggèrent une atmosphère ouatée à souhait. Porté par le musicien teen Austin Butler ainsi que Tom Hanks, Elvis devrait enflammer les premiers jours de l’été.

BUZZ L’ÉCLAIR d’Angus MacLane (22 juin)

Après avoir bercé des générations d’enfants avec la saga Toy Story (1995-2019), Buzz l’Éclair a droit à son spin-off en images de synthèse, centré non pas sur la figurine mais sur l’homme, le vrai, qui l’a inspirée. L’avant-goût diffusé par Disney préfigure un chef-d’œuvre animé, à la fois mature et nostalgique, qui devrait réenchanter notre vision de l’espace. Vers l’infini et au-delà !

Visuel de couverture : Nightmare Alley – Rooney Mara, Bradley Cooper |Copyright Kerry Hayes/2021 20th Century Studios All Rights Reserved

Publié le 29 décembre 2021.