Histoires extraordinaires Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 10 août : un clash en milieu scolaire, le nouvel opus des aventures du pirate Monkey D. Luffy et un curieuse menace extraterrestre…
Sam Mendes Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Chronique d'une liaison passagère Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Nope Un terrifiant western galactique
Le réalisateur afro-américain Jordan Peele (Get Out) fait fort avec ce film de science-fiction inclassable, entre western crépusculaire et invasion extraterrestre. Le film bat actuellement des records d’entrées aux États-Unis, où il s’est hissé à la première place du podium dès son premier week-end en salles.
La Très très grande classe Rencontre avec Melha Bedia
Humoriste au début de carrière prometteur, Melha Bedia a de qui tenir puisqu’elle est la sœur de l’illustre Ramzy. Révélée sur scène puis au cinéma dans des projets personnels (Forte), cette nouvelle figure de la comédie à la française impose son talent dans La Très très grande classe, un film où elle varie les registres avec brio. 
Une bonne dose de rires À la rentrée chez UGC
Après l’été et son florilège de films rafraîchissants, la rentrée cinéma se dessine d’ores et déjà avec des films particulièrement attendus, et dans tous les registres. Pour vous aider à y voir plus clair, voici une sélection de 11 films parmi les plus prometteurs de la rentrée. À vos agendas !
Oscars 2023 Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Trois mille ans à t'attendre Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivité visuelle toujours au rendez-vous.
Tout le monde aime Jeanne Une bande-annonce décalée
La comédie pas comme les autres de Céline Devaux, avec Blanche Gardin et Laurent Lafitte, s’offre une première bande-annonce fantasque. En salles dès le 7 septembre !
Ethan Coen Des nouvelles de son prochain film
Après cinq ans d’absence, Ethan Coen reprend du service derrière la caméra pour son premier long-métrage en solo. Au programme ? Une star de Once Upon a Time in Hollywood au casting, et une intrigue mystérieuse…
Jeanne du Barry Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Le Menu Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redemande !
Trois mille ans à t'attendre
Une épopée de génie
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Le retour tant attendu de George Miller, absent des écrans depuis la sortie de Mad Max : Fury Road en 2015, est proche ! Au programme : mystères, légendes et une inventivit...
Il y a 1 jour Coulisses
Chronique d'une liaison passagère
Une bande-annonce romantique
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
La comédie romantique d’Emmanuel Mouret (Les choses dit, les choses qu’on fait), en salles le 14 septembre, se dévoile dans une bande-annonce pleine de légèreté.
Il y a 1 jour Coulisses
Oscars 2023
Decision to leave représentera la Corée du Sud
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Le long-métrage de Park Chan-wook (Mademoiselle), toujours en salles, explore la relation entre un inspecteur de police et la suspecte d’une affaire de meurtre.
Il y a 1 jour Toujours à l'affiche
Jeanne du Barry
Ça tourne pour Maïwenn
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
La réalisatrice de Mon Roi (2015) et Johnny Depp seront les têtes d’affiche de ce film historique, dont le tournage vient tout juste de débuter à Paris.
Il y a 2 jours Coulisses
Sam Mendes
Après la guerre, l’amour
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Le réalisateur de Skyfall (2012) et 1917 (2020) revient à ses premiers amours avec Empire of Light, un film romantique qui célèbre la puissance du cinéma.
Il y a 2 jours Coulisses
Le Menu
Une exquise bande-annonce
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Le nouveau long-métrage du réalisateur Mark Mylod (Succession, Game of Thrones), en salles le 23 novembre prochain, se dévoile dans une généreuse bande-annonce. On en redem...
Il y a 2 jours Coulisses

LAMB
Doux comme un agneau ?

Le premier film de Valdimar Jóhannsson s’appuie sur la légende pour dire la violence sourde d’une maternité chahutée et invite joliment le surnaturel sur les terres islandaises.

Le premier film de Valdimar Jóhannsson s’appuie sur la légende pour dire la violence sourde d’une maternité chahutée et invite joliment le surnaturel sur les terres islandaises.

LAMB - Doux comme un agneau ? - ILLIMITÉ

María (Noomi Rapace) et Ingvar (Hilmir Snær Guðnason) vivent reclus avec leur troupeau de moutons dans une ferme d’Islande. Lorsqu’ils découvrent un mystérieux nouveau-né parmi leurs bêtes, ils décident de le garder et de l’élever comme leur enfant. Cette nouvelle perspective apporte beaucoup de bonheur au couple, mais c’est sans compter la perplexité du frère d’Ingvar et les volontés suprêmes de Dame Nature…

S’il est une caractéristique tout à fait marquante du film – dès ses premières minutes –, c’est bien la beauté quasi surnaturelle de la photographie. Les paysages déserts d’Islande, aussi déchiquetés que sublimes, envahissent l’écran comme un raz-de-marée que rien ne peut contrer. Et sûrement pas de simples mortels, soit nous autres spectateurs ou plus simplement les personnages de ce premier long métrage signé Valdimar Jóhannsson. Figure de la scène cinématographique islandaise, ce touche-à-tout s’appuie dans Lamb sur un univers visuel extrêmement léché qui vient servir un propos aux contours de fable. Car l’île regorge de contes populaires et, dans le silence inquiétant de la ferme où il situe son intrigue, Jóhannsson trouve une atmosphère idéale pour flirter avec l’horreur.

En s’appuyant sur le désir de maternité très concret qu’exprime le couple formé par María et Ingvar, Lamb semble d’abord dessiner une variation sur un sujet contemporain et universel. L’économie de dialogues inscrit cette réflexion dans une recherche dépouillée qui semble aller à l’essentiel, dire le vide qui se crée malgré le noyau dur formé par les deux protagonistes. Mais là où le film culmine, c’est dans la façon dont il fait intervenir le registre fantastique, cette aisance qu’il a à montrer l’extraordinaire vécu dans un quotidien on ne peut plus basique. Valdimar Jóhannsson trouve dans cet espace la liberté de disserter sur l’acceptation de l’autre, sur la place de la nature dans nos vies et sur le caractère gouvernant de celle-ci, du moins en Islande où l’environnement demeure un sujet sacré. Révérence au magnétisme de Noomi Rapace (Millénium, Prometheus) dont le visage capte la lumière si particulière de l’Islande de façon quasi surnaturelle.

Visuel de couverture : Noomi Rapace et Hilmir Snær Guðnason |Copyright The Jokers

LAMB
En salles le
29 décembre 2021