Mémoire et retrouvailles Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 5 octobre : une plongée sous tension dans les attentats de 2015, une sombre histoire de famille, les retrouvailles entre Julia Roberts et George Clooney, un portrait de femme délicat, et bien d’autres films à découvrir.
Ticket to Paradise 5 comédies qui célèbrent le divorce
Mercredi sort en salles Ticket to Paradise d’Ol Parker, qui fait de Julia Roberts et George Clooney un couple divorcé réunis malgré-eux par le destin… Pour l’occasion, on avait envie de revenir sur cinq films qui traitent, chacun à leur manière, du divorce et de la séparation.
Mascarade Le thriller de Nicolas Bedos se précise
Le quatrième long-métrage de Nicolas Bedos (La Belle Époque), en salles le 1er novembre, se dévoile dans un trailer suffocant. 
Novembre Entretien avec Cédric Jimenez
Après l’immense succès de BAC Nord, Cédric Jimenez confirme son statut d’égérie du cinéma d’action français avec un sujet risqué : les attentats qui ont ébranlé Paris en novembre 2015. Il impressionne encore par sa maîtrise de la tension et parvient à un résultat d’une grande dignité. 
The Bikeriders Une star de The Walking Dead au casting
Norman Reedus, l’interprète de Daryl Dixon, rejoint le casting du prochain film de Jeff Nichols (Take Shelter) centré sur un groupe de bikers dans les années 60.
La Conspiration du Caire Une bande-annonce sous tension
Le nouveau thriller politique de Tarik Saleh (Le Caire Confidentiel), récompensé du Prix du Scénario à Cannes, sort en salles le 26 octobre prochain.
L'Origine du mal Entretien avec Sébastien Marnier
Le réalisateur nous avait bluffés avec L’Heure de la sortie (2019) ; il réitère l’exploit avec ce film intrigant, qui s’affiche comme une expérience-limite au parfum chabrolien et au casting de feu, dynamitant au passage les fondements de la famille. On l’a rencontré afin qu’il nous livre quelques-uns de ses secrets de cinéma.
Un beau matin Touchée par la grâce
Devant la caméra de la sensible Mia Hansen-Løve, Léa Seydoux irradie dans un rôle plus intimiste qu’à l’accoutumée, où elle incarne une trentenaire écartelée entre la déliquescence de son père et son histoire d’amour naissante.
Yórgos Lánthimos And…action !
Après Mise à mort du cerf sacré (2017) et La Favorite (2018), le réalisateur grec s’entoure une nouvelle fois d’un casting d’exception pour les besoins de son prochain film.
Fumer fait tousser Le sentai de Quentin Dupieux se dévoile
Présentée en Séance de Minuit lors de la 75e édition du Festival de Cannes, la nouvelle fantaisie de Quentin Dupieux (Rubber, Le Daim), inspirée des séries télévisées japonaises, se révèle dans une première bande-annonce qui intrigue.
Boucle temporelle Jeudi soirée culte chez UGC
(Re)découvrez quelques-uns des films qui ont marqué l’histoire du cinéma grâce aux séances UGC Culte ! Au programme des séances d’octobre : l’un des meilleurs opus de la saga James Bond et une comédie existentielle portée par le génial Bill Murray.
The Woman King Afro Amazones
Qui n’a jamais rêvé Viola Davis en guerrière sanguinaire ? C’est le cas dans ce film furieusement afroféministe, qui entérine le retour triomphal de la blaxploitation et exhume l’histoire d’une armée féminine ayant réellement existé en Afrique de l’Ouest.
Octobre cultissime Dimanche soirée culte chez UGC
(Re)découvrez quelques-uns des films qui ont marqué l’histoire du cinéma grâce aux séances UGC Culte ! Au programme des séances d’octobre : un road-movie familial, un chef d’œuvre de science-fiction, une comédie fantastique débridée, une épopée spatiale poignante et un conte philosophique à la puissance visuelle indéniable.
Le Nouveau Jouet Drôle de remake
James Huth remet au goût du jour un classique de la comédie française, dans lequel Jamel Debbouze (Citoyen d’honneur) et Daniel Auteuil (La Belle Époque) succèdent aux incomparables Pierre Richard (La Chèvre) et Michel Bouquet (La mariée était en noir).
Le Sixième enfant Rencontre avec Sara Giraudeau
Déjà à l’affiche de La Page blanche récemment, la gracile Sara Giraudeau – du nom de son illustre père Bernard – réaffirme ses talents dans Le Sixième enfant, un thriller qui ausculte la maternité sous un angle social. Entretien avec l’actrice, qui irradie ce film âpre de son étrangeté naturelle.
L'Origine du mal
Entretien avec Sébastien Marnier
Le réalisateur nous avait bluffés avec L’Heure de la sortie (2019) ; il réitère l’exploit avec ce film intrigant, qui s’affiche comme une expérience-limite au parfum chabro...
Le réalisateur nous avait bluffés avec L’Heure de la sortie (2019) ; il réitère l’exploit avec ce film intrigant, qui s’affiche comme une expérience-limite au parfum chabro...
Il y a 12 heures Cette semaine
Mascarade
Le thriller de Nicolas Bedos se précise
Le quatrième long-métrage de Nicolas Bedos (La Belle Époque), en salles le 1er novembre, se dévoile dans un trailer suffocant. 
Le quatrième long-métrage de Nicolas Bedos (La Belle Époque), en salles le 1er novembre, se dévoile dans un trailer suffocant. 
Il y a 13 heures Coulisses
The Bikeriders
Une star de The Walking Dead au casting
Norman Reedus, l’interprète de Daryl Dixon, rejoint le casting du prochain film de Jeff Nichols (Take Shelter) centré sur un groupe de bikers dans les années 60.
Norman Reedus, l’interprète de Daryl Dixon, rejoint le casting du prochain film de Jeff Nichols (Take Shelter) centré sur un groupe de bikers dans les années 60.
Il y a 18 heures Coulisses
Un beau matin
Touchée par la grâce
Devant la caméra de la sensible Mia Hansen-Løve, Léa Seydoux irradie dans un rôle plus intimiste qu’à l’accoutumée, où elle incarne une trentenaire écartelée entre la déliq...
Devant la caméra de la sensible Mia Hansen-Løve, Léa Seydoux irradie dans un rôle plus intimiste qu’à l’accoutumée, où elle incarne une trentenaire écartelée entre la déliq...
Il y a 1 jour Cette semaine
Mémoire et retrouvailles
Cette semaine chez UGC
Au programme des sorties du 5 octobre : une plongée sous tension dans les attentats de 2015, une sombre histoire de famille, les retrouvailles entre Julia Roberts et George...
Au programme des sorties du 5 octobre : une plongée sous tension dans les attentats de 2015, une sombre histoire de famille, les retrouvailles entre Julia Roberts et George...
Il y a 1 jour Cette semaine
Fumer fait tousser
Le sentai de Quentin Dupieux se dévoile
Présentée en Séance de Minuit lors de la 75e édition du Festival de Cannes, la nouvelle fantaisie de Quentin Dupieux (Rubber, Le Daim), inspirée des séries télévisées japon...
Présentée en Séance de Minuit lors de la 75e édition du Festival de Cannes, la nouvelle fantaisie de Quentin Dupieux (Rubber, Le Daim), inspirée des séries télévisées japon...
Il y a 1 jour Coulisses

BIENVENUE À GATTACA
Coup d’essai, coup de maître

Brillante et envoûtante, cette fable glaçante sur les dérives de la science et une société obsédée par la perfection s’est imposée comme l’une des références du film de science-fiction. À voir ou revoir en séance UGC Culte les jeudis 10 et 17 février.

UGC Culte

Brillante et envoûtante, cette fable glaçante sur les dérives de la science et une société obsédée par la perfection s’est imposée comme l’une des références du film de science-fiction. À voir ou revoir en séance UGC Culte les jeudis 10 et 17 février.

BIENVENUE À GATTACA - Coup d’essai, coup de maître - ILLIMITÉ

En débarquant à Hollywood au milieu des années 90, après dix ans à réaliser des publicités en Angleterre, le Néo-Zélandais Andrew Niccol crée la surprise avec son scénario incroyable sur un homme qui a toujours vécu, sans le savoir, dans le monde de la télé réalité : The Truman Show. Il trouve tout de suite un producteur et un acteur — Jim Carrey. Le budget est toutefois estimé autour de 80 millions de dollars et on lui fait comprendre qu’il n’obtiendra jamais une telle somme pour un premier film. La réalisation en est donc confiée à Peter Weir, et Andrew Niccol retient la leçon : il réfléchit à un film dont le budget ne dépassera pas les 20 millions de dollars. Il écrit d’ailleurs si rapidement ce scénario (qui emballe tout de suite Danny DeVito et sa société de production) que son Bienvenue à Gattaca sort en octobre 1997, six mois avant The Truman Show.

Le film se déroule dans un futur proche, au sein d’un centre de recherches spatiales nommé Gattaca et destiné exclusivement aux personnes détenant un patrimoine génétique impeccable. Une société où tout est possible pour les hommes « parfaits » conçus in vitro selon des règles strictes, tandis que ceux qui sont nés naturellement sont condamnés aux tâches les plus ingrates. Une société d’où sont bannis sentiments et émotions. Il suffit toutefois d’un grain de sable pour enrayer cette machine si bien conçue : un accident et un rêve partagé qui permettent à deux jeunes gens – l’un « parfait », l’autre non – d’échanger leur rôle et d’imposer leur volonté à la barbe des autorités. Cette réflexion sur le double permet ainsi au film de déployer une aura de thriller, voire de drame psychologique.

Une vision déjà bien affirmée

Si on pense à 1984 et au Meilleur des mondes, Andrew Niccol a su se libérer de ces références en les modernisant et en imposant son propre univers. Un univers glacé aux lignes droites et aux courbes parfaites, tourné en grande partie au Centre municipal du comté de Marin, en Californie, conçu par Frank Lloyd Wright et où George Lucas avait filmé son THX 1138. Un monde où tous, pareils à des robots sans âme, se ressemblent. Plutôt que d’inventer un futur hypothétique, le réalisateur préfère s’inspirer et détourner des objets familiers des années 50 et 60 – ce qui accroit la crédibilité de son histoire. Enfin, et c’est son coup de génie, il compose un casting idéal : Ethan Hawke (qui depuis Le Cercle des poètes disparus de Peter Weir fait un beau parcours), Jude Law (dont la carrière au cinéma est en train de décoller) et Uma Thurman (que Pulp Fiction de Tarantino a consacrée). Leur jeunesse, leur complémentarité et le trouble qu’ils dégagent sont pour beaucoup dans le charme et la fascination qu’exercent le film. Encore et toujours, vingt-cinq ans après sa sortie.

BIENVENUE À GATTACA
En salles le
29 avril 1998